La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 819,84
    -106,17 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    11 912,24
    -94,71 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0719
    -0,0078 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • BTC-EUR

    21 465,54
    -215,40 (-0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    528,80
    +3,67 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 108,93
    -27,55 (-0,67 %)
     

Crédit immobilier : bonne nouvelle pour les emprunteurs à partir du 1er janvier

Narisara Nami - Getty Images

Un peu d'oxygène. Le taux maximum légal du crédit immobilier, aussi appelé taux d'usure, augmentera au 1er janvier pour passer de 3,05% à 3,57% pour un emprunt de 20 ans et plus selon l'avis publié mercredi dans le Journal Officiel. Destiné à protéger les particuliers de conditions d'emprunt abusives, ce taux plafonne l'ensemble des frais d'un prêt immobilier: taux de crédit pratiqué par la banque, éventuelle commission des courtiers, assurance emprunteur.

A priori une mauvaise nouvelle - car synonyme de hausse des taux pratiqués -, cette augmentation permettra pourtant à certains ménages de pouvoir faire passer leur dossier… en échange d'un taux moins avantageux. "Si les banques peuvent tarifer le crédit à un plus juste prix, certes cela aura un impact sur la capacité d’emprunt des futurs acquéreurs mais cela permettra à plus de dossiers d’être acceptés" résume ainsi le courtier Empruntis. La fenêtre de tir est tout de même étroite car les banques ont déjà anticipé cet assouplissement : "Il ne devrait permettre de débloquer le marché immobilier que pendant quelques semaines" estime l'intermédiaire en crédit Vousfinancer.

Le calcul du taux est réalisé chaque trimestre par la Banque de France, qui prend en compte les taux moyens pratiqués par les banques au cours des trois derniers mois augmentés d'un tiers. Il y a autant de taux d'usure que de types de crédits. Ainsi, pour un emprunt inférieur à 10 ans, le taux maximum légal d'un crédit immobilier passera en janvier à 3,41% (contre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

A Rennes, un balcon ou une terrasse est désormais obligatoire dans les nouvelles constructions de logements
MaPrimeRénov : le gouvernement booste les aides aux travaux de rénovation énergétique
Immobilier : les villes où les prix devraient baisser en 2023
Passoires thermiques : à quoi ressemblent les biens qui seront interdits à la location en 2023 ?
Investissement locatif : les 20 villes françaises les plus rentables