Marchés français ouverture 8 h 19 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 686,40
    -199,47 (-0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0517
    +0,0048 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 043,05
    -329,38 (-2,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,86
    -7,18 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Covid-19 : le suivi de l’épidémie impossible à cause de la grève des labos

SimpleImages / Getty Images

Le gouvernement le redoutait, les chiffres le confirment. Dans un communiqué diffusé ce jeudi 3 novembre, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) annonce qu’elle ne “mettra pas à jour cette semaine la datavisualisation présentant les volumes et les délais des tests de dépistage de la Covid-19”. En clair, on ne connaît pas, à date, le nombre de personnes testées, et encore moins la proportion de positifs au virus. Ce qui rend impossible de prévoir la circulation du Sars-CoV-2 dans les jours et semaines à venir. Une situation qui fait suite à l’arrêt brutal, depuis jeudi 27 octobre, des transmissions des résultats par les laboratoires de biologie médicale à la plateforme SI-Dep. Une manière de protester contre le coup de rabot de 250 millions d’euros prévu dans le budget de la Sécu pour 2023.

Faute de pouvoir estimer les délais d’attente des résultats des tests à la Covid-19, la Drees a illustré l’impact de la décision prise par les labos. “Dans un contexte de diminution du taux de dépistage global depuis mi-octobre, le volume de tests RT-PCR transmis à la plateforme SI-Dep marque une nette rupture le jeudi 27 octobre, qui s’accentue encore plus fortement le vendredi 28 octobre”, note la Drees. Ce jour-là en effet, le nombre de résultats de tests RT-PCR remontés dans cette base de données par les labos était en effet “81% inférieur au niveau observé le vendredi précédent”, précise-t-elle. Un décrochage - nettement moindre - est aussi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Enfants, diabète, asthme… voici les nouveaux services du carnet de santé numérique
Le lancement de la ligne Toulouse-Lisbonne se transforme en 48 heures de galère pour des passagers d'Easyjet
Il remporte le jackpot au Loto mais ne le dit pas à sa famille pour une drôle de raison
Vers une pénurie de gaz pour l'hiver 2023-2024, alerte l'Agence internationale de l'énergie
Plus de 23.000 euros : cette commerçante reçoit une facture d'électricité exorbitante