La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 677,64
    +30,33 (+0,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,62
    +21,35 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    33 476,46
    -305,02 (-0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,0545
    -0,0014 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 809,40
    +7,90 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    16 259,66
    -187,90 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,11
    -4,14 (-1,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,59
    +0,13 (+0,18 %)
     
  • DAX

    14 370,72
    +106,16 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,63
    +4,46 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,62
    -77,39 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 934,38
    -29,13 (-0,73 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2250
    +0,0012 (+0,10 %)
     

Covid-19 : les contaminations et les hospitalisations encore en hausse

Studio Romantic/Adobe Stock

Un niveau d'hospitalisations comparable à celui du mois d'août, et une hausse des contaminations de 26 % en une semaine : selon le bilan hebdomadaire des autorités sanitaires, la circulation du virus du Covid-19 a progressé "fortement sur l'ensemble du territoire métropolitain, en particulier chez les plus âgés" la semaine dernière, a résumé l'agence Santé publique France dans un bilan donné jeudi 6 octobre dans la soirée. Sur cette période (la semaine démarrant le 26 septembre), "l'augmentation se poursuivait également au niveau des indicateurs hospitaliers", avec une nette hausse des admissions à l'hôpital avec un diagnostic Covid, y compris en soins intensifs.

Selon les données les plus récentes, de ce vendredi 7 octobre, au soir, 61.121 nouveaux cas ont été comptabilisés, soit une hausse de 26,6% en une semaine. Le nombre total de patients hospitalisés, à près de 16.800, a retrouvé son niveau de la mi-août. Après avoir connu plusieurs vagues depuis le début d'année, l'épidémie de Covid-19 était tombée à un niveau particulièrement bas fin août. Mais les contaminations ont ensuite rebondi, dans un contexte notamment marqué par la rentrée scolaire. Ce contexte a conduit le gouvernement à avancer à début octobre le début de la campagne de vaccination anti-Covid, destinée aux plus fragiles et initialement prévue pour accompagner celle contre la grippe à partir du milieu du mois.

Les autorités sanitaires n'excluent pas, par ailleurs, un retour à l'obligation de porter le masque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les voleurs de boîtes aux lettres avaient encaissé pour 40.000 euros de chèques
Semi-conducteurs : Les Etats-Unis compliquent encore plus la fabrication et l'achat par la Chine de puces
Bientôt la fin des réductions d’impôt pour les associations opposées aux professionnels de la viande ?
Les faux papiers numériques qu'il vendait servaient à gruger le fisc ou tromper les autorités
La Russie a utilisé son avion de chasse furtif en Ukraine