La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 515,49
    +789,98 (+2,75 %)
     
  • Nasdaq

    10 823,52
    +247,90 (+2,34 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9806
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 990,30
    +275,77 (+1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,37
    +10,02 (+2,30 %)
     
  • S&P 500

    3 681,28
    +95,66 (+2,67 %)
     

Le cours du pétrole en baisse, comme celui du gaz naturel

Les cours du pétrole et du gaz sont en baisse. Vers 09h30 GMT (11h30 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre perdait 2,23% à 102,75 dollars. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison en septembre baissait quant à lui de 1,62%, à 95,44 dollars. "Le scénario est extrêmement familier", explique Tamas Varga, analyste chez PVM Energy. "C'est la récession contre la pénurie de l'offre, la baisse de la demande contre la baisse de la production. "La réunion des banquiers centraux à Jackson Hole vendredi a "confirmé les craintes de ceux qui s'inquiètent des perspectives économiques sombres induites par l'inflation", poursuit-il.

En parallèle, près de quatre millions d'habitants de la province située autour de Pékin sont confinés mardi, les autorités voulant éviter tout emballement de l'épidémie de Covid-19 avant une grande réunion du Parti communiste chinois (PCC) à l'automne. La Chine continue d'appliquer une stricte politique sanitaire, à l'inverse de la quasi-totalité des autres pays, pesant ainsi sur la demande d'or noir. Sur le marché du gaz naturel, le TTF néerlandais, référence du marché européen, évoluait à 259,405 euros le mégawattheure (MWh), poursuivant sa baisse et s'éloignant de son récent sommet depuis le début de la guerre en Ukraine, atteint la semaine passée.

L'énergéticien français Engie a annoncé mardi une nouvelle réduction des livraisons du géant Gazprom, entretenant les craintes sur l'approvisionnement pour l'hiver. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour Bruno Le Maire, "il sera peut-être nécessaire de réduire sa consommation d’énergie, chez soi"
Variole du singe : le préservatif recommandé pendant plusieurs semaines aux personnes infectées
Cette propriétaire vit avec une colocataire qui refuse de payer le loyer depuis plus d'un an
Variole du singe : des signes "encourageants" en Europe, selon l'OMS
Les trajets en jet privé en hausse de plus de 30% en Europe cet été