Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 820,70
    +13,93 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    16 792,87
    -2,01 (-0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 323,90
    +1 602,74 (+2,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 523,92
    +35,38 (+2,38 %)
     
  • S&P 500

    5 309,35
    +1,22 (+0,02 %)
     

Coupes d’Europe de football : combien le PSG et l’OM vont gagner grâce à leur demi-finale

Coupes d’Europe de football : combien le PSG et l’OM vont gagner grâce à leur demi-finale

C’est le jackpot pour les clubs français. Le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille, respectivement qualifiés cette semaine en demi-finale de Ligue des Champions et d'Europa League, vont engranger un joli pactole grâce à leur parcours européen. Les clubs engagés en Coupe d’Europe touchent en effet des primes versées par l’UEFA (Union des associations européennes de football), indexées sur leurs résultats. Sans surprise, c’est le PSG, dernier représentant français en Ligue des Champions, qui va recevoir le plus gros chèque.

En sortant le FC Barcelone en quart de finale mardi dernier, le club de la capitale est assuré de toucher au minimum environ 120 millions d’euros de primes. Dans le détail, le PSG avait déjà empoché près de 93 millions d’euros en se qualifiant pour les huitièmes de finale de C1, auxquels il faut ajouter 10,6 millions d’euros pour sa participation aux quarts de finale et 12,5 millions d’euros pour sa qualification en demi-finale.

Au total, le club dirigé par Nasser al-Khelaïfi va donc engranger au minimum environ 120 millions d’euros grâce à son parcours en Ligue des Champions. Un somme qui pourrait même atteindre près de 140 millions d’euros si Kylian Mbappé et ses coéquipiers remportent la compétition. Les primes liées à la Coupe d’Europe représentent près de 15% du budget du PSG, qui s'élève à environ 800 millions d’euros par an. «Avec ses revenus, Paris n’aura aucun mal à passer l’obstacle du fair-play financier, d’autant plus qu’il a considérablement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dette et déficit publics : «après les JO, le FMI va-t-il placer la France sous surveillance ?»
Airbus : un A330, parqué en zone de stockage, entièrement détruit par un incendie
Faux site de vente : «On est plus de 300 victimes pour un préjudice total de 30 000 euros»
A peine étoilé, le restaurant d'un ex-candidat de «Top Chef» s'apprête à fermer ses portes
Yoan, multipropriétaire à 35 ans : «Mes locations sur Airbnb me rapportent 10 000 euros par mois»