La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 092,96
    +6,92 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 816,32
    +231,77 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0990
    +0,0124 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    21 626,16
    +619,49 (+2,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    538,70
    +296,03 (+121,98 %)
     
  • S&P 500

    4 119,21
    +42,61 (+1,05 %)
     

Coupe du monde : comment un faux trophée s'est retrouvé brandi par Messi après le sacre

Simon M Bruty / Getty Images

Après le sacre de l'Argentine, à l'occasion de la Coupe du monde au Qatar, la photo postée par Lionel Messi sur laquelle il brandit le trophée a été likée plus de 74 millions de fois, faisant de ce cliché le plus liké de tous les temps sur Instagram. Sauf que la coupe dans les mains de la star du PSG à ce moment-là ne serait pas la vraie, mais une copie. C'est la découverte faite par le média argentin Clarin.

Le trophée appartiendrait à un couple de supporters, qui avaient fait fabriquer une réplique en tout point identique à l'œil nu : même taille, même poids, mais élaborée à base de résine et de quartz à l'intérieur et peinte d'une couleur or. "Avant la Coupe du monde, nous avons contacté des personnes qui se consacrent à la fabrication de tasses et il leur a fallu six mois pour la fabriquer. Il y a des détails, des marques et des reliefs qui ne se ressemblent pas, mais la différence est minime", a expliqué le couple au média argentin.

Cette "fausse" coupe aurait été remise à un proche de Leandro Paredes après la remise du vrai trophée. La réplique s'est alors rapidement retrouvée sur le terrain, circulant entre les mains des joueurs argentins et donc celles de Lionel Messi. Les caméras et photographes présents sur place auraient surpris une discussion au cours de laquelle Angel Di Maria explique au capitaine de l'Albiceleste qu'il venait de défiler avec un "faux" trophée. Et même pour la FIFA la confusion a régné un quart de seconde. "Le personnel de la FIFA est venu sur place (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un ex-patron de la DGSE mis en examen pour complicité de tentative d'extorsion
Crise de l'énergie : après les boulangers, les restaurateurs réclament à leur tour des aides
Grève des médecins : les cabinets vont rouvrir dès le 9 janvier
7.000 euros par enfant : comment le Japon veut inciter les familles à quitter la capitale
Dubaï annonce un plan pour figurer parmi les principaux centres financiers au monde