La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 133,68
    +209,54 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    -0,0064 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 699,30
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    40 250,61
    -1 898,26 (-4,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    958,86
    +15,69 (+1,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,03
    +2,20 (+3,45 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 715,06
    -8,41 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    3 790,05
    +21,58 (+0,57 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3814
    -0,0080 (-0,58 %)
     

Coronavirus: La Hongrie approuve l'achat du vaccin russe Spoutnik V

·2 min de lecture
CORONAVIRUS: LA HONGRIE APPROUVE L'ACHAT DU VACCIN RUSSE SPOUTNIK V

BUDAPEST (Reuters) - La Hongrie a donné son feu vert à l’achat du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V, a déclaré vendredi le ministre des Affaires étrangères Peter Szijjarto lors d'une conférence de presse à Moscou.

La Hongrie devient ainsi le premier membre de l'Union européenne à rompre les rangs et à approuver unilatéralement le déploiement du candidat vaccin russe, alors que la frustration grandit en Europe face aux retards dans l'approvisionnement des vaccins développées par des laboratoires occidentaux, ce qui risque d'entraver la reprise économique.

Cet accord intervient peu après que l'autorité hongroise de réglementation des médicaments a donné son feu vert aux candidats vaccins contre le coronavirus du britannique AstraZeneca et le russe Spoutnik V, alors que Budapest s'efforce de lever les restrictions liées au coronavirus afin de relancer l'économie.

L'Agence européenne du médicament (EMA) n'a pas encore donné son approbation pour Spoutnik V et doit rendre sa décision sur le vaccin développé par AstraZeneca et l'Université d'Oxford le 29 janvier prochain.

Dans une vidéo en direct publiée sur sa page Facebook à l'occasion d'une réunion avec son homologue russe, le ministre hongrois a dit que le vaccin Spoutnik V arriverait en trois étapes et que les détails concernant les volumes d'expédition seraient communiqués ultérieurement.

"Je suis très heureux d'annoncer que nous avons signé aujourd'hui un accord en vertu duquel la Hongrie peut acheter une grande quantité du vaccin russe en trois tranches", a déclaré Szijjarto, en soulignant que le déploiement du vaccin pourrait permettre au gouvernement de lever plus tôt les restrictions mises en place pour enrayer la pandémie.

Le Premier ministre Viktor Orban a défendu plus tôt dans la journée que la meilleure approche était d'autoriser l'utilisation de plusieurs vaccins, stimulant ainsi la concurrence pour oblige les fabricants à accélérer les livraisons.

"Nous n'avons pas besoin d'explications, nous avons besoin de vaccins", a déclaré le Premier ministre à la radio publique.

Le gouvernement conservateur hongrois entretient ce qu'il appelle des bonnes relations pragmatiques avec Moscou depuis son arrivée au pouvoir en 2010. La Hongrie dépend principalement du gaz naturel importé de Russie.

Selon Moscou, le vaccin Spoutnik V est efficace à 92% contre le COVID-19 sur la base de résultats intermédiaires, mais les données complètes des essais n'ont pas encore été publiées.

Les scientifiques s'inquiètent de la rapidité avec laquelle Moscou a lancé son vaccin, le pays ayant entamé une campagne de vaccination avant la fin des essais complets destinés à tester son innocuité et son efficacité.

La Russie a déposé mercredi une demande d'homologation de son vaccin dans l'Union européenne en vue d'un examen par l'EMA le mois prochain.

(Krisztina Than et Anita Komuves; version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)