Publicité
Marchés français ouverture 8 h 59 min
  • Dow Jones

    38 503,69
    +263,71 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    15 696,64
    +245,33 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    37 552,16
    +113,55 (+0,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0707
    +0,0050 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    16 828,93
    +317,24 (+1,92 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 005,18
    -164,37 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 426,91
    +12,15 (+0,86 %)
     
  • S&P 500

    5 070,55
    +59,95 (+1,20 %)
     

La Corée du Sud pense à la semaine de travail de 69 heures

David/Adobe Stock

La Corée du Sud envisage d’allonger la durée maximale de travail par semaine. Les travailleurs pourraient ainsi exercer leur activité jusqu’à 69 heures par semaine.

Vue de France, la question de la semaine de 35 heures ne fait pas débat. Si certains estiment qu’il faut passer à un rythme de 32 heures hebdomadaires, il est entendu qu’il ne faut pas allonger cette durée. En Corée du Sud, c’est une tout autre histoire, rapporte BFM TV, le lundi 30 janvier 2023, relayant les informations du Korean Times. Le gouvernement pourrait augmenter la durée maximale du travail à 69 heures, alors même qu’elle est fixée à 52 heures, heures supplémentaires comprises, aujourd’hui.

La dernière rehausse date de 2018 en Corée du Sud. Elle permet aux locaux de travailler 40 heures par semaine, ainsi que 12 supplémentaires. Un rapport de l’OCDE montre que les Sud-Coréens travaillaient, pour 18% d’entre eux, plus de 50 heures par semaine. La décision du gouvernement sud-coréen intervient alors que la reprise économique post-Covid est très forte. En outre, le pays manque de travailleurs. Il apparaît alors "irréaliste" pour le président Yoon Suk-yeol de ne travailler "que" 52 heures par semaine.

La mesure avancée par l’exécutif comprend également un volet compensatoire. Si les travailleurs devront fournir plus d’heures à leurs entreprises et dans les administrations, ils pourront bénéficier d’un nombre de jours de congés plus conséquent lorsque l’activité économique est plus faible. "Si vous travaillez dans des usines de crème glacée par exemple, vous pouvez faire des heures supplémentaires de façon saisonnière, puis économiser les heures de travail et les utiliser (...)

PUBLICITÉ

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - La semaine de travail à quatre jours, objet de plusieurs tests en Europe

Grève du 31 janvier contre la réforme des retraites : les premiers cortèges sont partis
L'inflation repart à la hausse au mois de janvier
La France enregistre une croissance de 2,6% en 2022
La Sécu déconventionne deux centres de santé après avoir découvert de fausses facturations
L'économie mondiale résiste mieux que prévu, la prévision de croissance relevée