La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 166,87
    -49,84 (-0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

La Corée du Nord a tiré un nouveau missile balistique en direction du Japon

narvikk / Getty Images

La Corée du Nord a lancé jeudi 17 novembre un nouveau missile balistique, quelques heures après avoir promis une riposte "féroce" au renforcement de l'alliance militaire entre Washington, Séoul et Tokyo. Selon l'état-major sud-coréen, la Corée du Nord a tiré un missile balistique à courte portée vers 10H48 (01H48 GMT) depuis la région de Wonsan, sur sa côte est, en direction de la mer du Japon. Ce missile a parcouru 240 km à une altitude maximale de 47 km.

Le Japon a confirmé le tir. Le bureau du Premier ministre nippon a dénoncé "les lancements répétés de missiles balistiques qui menacent la paix et la sécurité de notre pays et des communautés régionale et internationale". Les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon ont intensifié ces derniers mois leurs manœuvres militaires conjointes face aux menaces de la Corée du Nord, laquelle voit dans ces exercices des répétitions générales à une invasion de son territoire ou à un renversement de son régime.

Au cours d'une rencontre mardi en marge du sommet du G20 à Bali, le président américain Joe Biden a tenté de convaincre son homologue chinois Xi Jinping d'intercéder auprès de la Corée du Nord pour qu'elle renonce à effectuer un essai nucléaire, comme Washington et Séoul lui en prêtent l'intention. Joe Biden, son homologue sud-coréen Yoon Suk-yeol et le Premier ministre japonais Fumio Kishida ont par ailleurs, dimanche, promis une réponse "forte et ferme" si Pyongyang réalise cet essai, qui serait le premier depuis 2017 et le septième (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Chine va lancer le Xian H-20, son propre bombardier furtif
Gad Elmaleh n'a pas touché un si gros pactole pour la réalisation de "Reste un peu"
Coupe du monde : l'étonnante recommandation de la CNIL aux supporters français
Taylor Swift : des places pour sa tournée à plus de 90.000 euros à la revente
Etats-Unis : les républicains reprennent le contrôle de la Chambre des représentants