La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 093,24
    -63,45 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 964,02
    -149,77 (-1,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0737
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 422,02
    -295,73 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    529,66
    -7,24 (-1,35 %)
     
  • S&P 500

    4 134,15
    -29,85 (-0,72 %)
     

La consommation de vin chute en France, les jeunes préfèrent la bière

yanadjan/Adobe Stock

On le constate depuis des années, la consommation de vin en France ne cesse de baisser. Selon l’Office français des drogues et des conduites addictives (OFDT), on est passé de 120 litres consommés en un an par habitant à moins de 40 litres en 2020. Fait plus inquiétant pour la filière : les jeunes préfèrent boire de la bière, explique Bernard Farges, président du Comité national des interprofessions des vins à appellation d’origine et à indication géographique (Cniv), interviewé par FranceInfo ce mercredi 4 janvier.

"Chez les 25-35 ans, la bière occupe 32% des parts de marché, contre 27% pour le vin. Chaque nouvelle génération consomme moins que la précédente", détaille-t-il. Et même chez ceux qui consomment le plus de vin (la génération des 50-65 ans), on est "passé de 80 bouteilles consommées par an en 2011 à 50 bouteilles dix années plus tard".

De quoi inquiéter toute la filière qui emploie près de 550.000 personnes dans l'Hexagone. Car le phénomène de chute de la consommation de vin serait en train de s'accentuer. "Nous devrions encore perdre 60 % des volumes sur les dix prochaines années", évalue Inter Rhône, l’interprofession d’un des plus importants vignobles français, interrogé par Le Figaro, le 1er janvier 2023. Cette chute pourrait entraîner de nombreuses suppressions d'emplois, "entre 100 000 et 150 000 emplois d’ici dix ans", estime Bernard Farges, interviewé par nos confrères. Le grand gagnant de cette baisse de consommation est tout désigné : la bière. Et en la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Grève des médecins : les cabinets vont rouvrir dès le 9 janvier
En 2022, les chutes dans les rues de la capitale ont coûté très cher à la Ville de Paris
Guerre en Ukraine : la France va livrer des chars de combat légers à Kiev
Covid-19 : pourquoi certains pays analysent les eaux usées des toilettes des avions ?
7.000 euros par enfant : comment le Japon veut inciter les familles à quitter la capitale