La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 937,17
    -219,52 (-0,64 %)
     
  • Nasdaq

    11 912,84
    -200,95 (-1,66 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0725
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 325,35
    -356,51 (-1,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    527,03
    -9,86 (-1,84 %)
     
  • S&P 500

    4 118,14
    -45,86 (-1,10 %)
     

Des conserves envoyées à l'armée russe ? Dans la tourmente, Bonduelle dément

SOPA Images / Getty Images

Le groupe français Bonduelle a formellement démenti lundi auprès de l'AFP avoir distribué des colis alimentaires aux soldats russes accompagnés d'un message pour leur souhaiter une "victoire rapide" en Ukraine, évoquant un "fake" sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, des internautes ont appelé ce week-end à boycotter les produits du spécialiste des légumes en conserve et surgelés, après la diffusion sur le principal réseau social russe VKontakte de deux photos montrant des colis portant le logo Bonduelle.

Ces images montrent une personne en uniforme tenant un carton de boîtes de conserve de la marque, accompagné d'une carte de vœux et de ce message en russe: "Cher soldat, bonne année! Nous vous souhaitons le meilleur et une victoire rapide !". "On ne distribue pas de colis aux soldats", a assuré le groupe français lundi auprès de l'AFP, évoquant "un fake".

Dès samedi le groupe avait assuré dans un communiqué que "ces informations ainsi que les déclarations attribuées à la société Bonduelle et à sa direction (étaient) totalement fausses". Le groupe a en revanche confirmé sa participation à l'opération "paniers de bienveillance". Organisée par la banque alimentaire russe, elle vise à collecter des produits pour les plus démunis et "n'a pas de lien avec l'armée", selon une porte-parole de Bonduelle.

Une publication sur le compte VKontakte de la ville russe de Iartsevo, supprimée entre-temps, affirmait que 10.000 colis avaient été envoyés aux soldats. Bonduelle dément également les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le pétrole rechute, l’explosion des cas de Covid-19 en Chine inquiète : le conseil Bourse
Les boulangeries pourront demander à reporter leurs impôts
ITA Airways : vers une entrée à son capital de Lufthansa ?
Immobilier : l'entreprise chinoise Evergrande entend rembourser des dettes en 2023
CAC 40 : la Bourse plombée par la Chine, l'Europe souffrira de la guerre en Ukraine en 2023 selon le FMI