Publicité
La bourse ferme dans 4 h 2 min
  • CAC 40

    8 117,21
    -78,75 (-0,96 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 040,18
    -34,16 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0868
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 422,40
    -16,10 (-0,66 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 537,58
    +3 680,95 (+5,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 531,45
    +42,91 (+2,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,55
    -1,25 (-1,57 %)
     
  • DAX

    18 694,86
    -74,10 (-0,39 %)
     
  • FTSE 100

    8 389,20
    -35,00 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2716
    +0,0010 (+0,08 %)
     

Commission européenne : rôle, commissaires et président

Commission européenne : rôle, commissaires et président

Sur un plan théorique, la Commission européenne participe à la stratégie globale de l’Union européenne (UE).

Sur le plan pratique, elle propose tout un ensemble de textes législatifs et de nouvelles politiques de l’UE destinées, entre autres, à promouvoir l’intérêt général de l’Union européenne et des citoyens européens.

Par ailleurs, la Commission européenne veille à l’application des lois et politiques de l’UE. Au-delà de ce rôle central, elle intervient également dans la gestion du budget.

Enfin, elle représente l’Union européenne sur la scène internationale, notamment lors de la négociation d’accords internationaux pour lesquels l’UE et les États membres sont engagés.

PUBLICITÉ

La Commission européenne a le monopole du droit d’initiative. Cela signifie qu'elle seule peut faire des propositions de textes législatifs comme prévu par le Traité de l’Union européenne, ou parce qu’elle les estime nécessaires pour l’intérêt des États membres.

En pratique, la Commission européenne soumet ses propositions de loi aux co-législateurs que sont le Conseil européen et le Parlement européen. Le premier les amende, le second les vote à la majorité qualifiée.

Lorsque les propositions de loi sont acceptées, la Commission européenne veille à leur application en qualité de « gardienne des traités ».

La Commission européenne est responsable de façon collégiale devant le Parlement européen. En cas de situation particulière, le Parlement peut adopter une motion de censure, qui entraîne de facto la « démission (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Visite d'Etat du président chinois : que vont se dire Xi Jinping et Emmanuel Macron ?
Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron persiste et signe sur la possibilité d'envoyer des troupes au sol
Recrutement : comment TikTok est devenu incontournable pour les entreprises et les candidats
Porté par le cloud et l'IA, Amazon triple ses bénéfices
Écrans et enfants : vers une révolution digitale de l'éducation ?