Publicité
La bourse ferme dans 2 h 19 min
  • CAC 40

    7 923,55
    -3,88 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 886,74
    +8,97 (+0,18 %)
     
  • Dow Jones

    38 996,39
    +47,37 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    2 060,50
    +5,80 (+0,28 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 721,77
    -648,54 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,90
    +1,64 (+2,10 %)
     
  • DAX

    17 752,51
    +74,32 (+0,42 %)
     
  • FTSE 100

    7 663,96
    +33,94 (+0,44 %)
     
  • Nasdaq

    16 091,92
    +144,18 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    5 096,27
    +26,51 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2632
    +0,0006 (+0,05 %)
     

CMA CGM engrange les plus gros profits de l'année 2022

Pixabay

L'armateur français CMA-CGM a de nouveau profité de la surchauffe du transport maritime en 2022, avec un bénéfice net record de 24,88 milliards de dollars (environ 23,4 milliards d'euros), le plus haut publié par une entreprise française pour l'année 2022, devant ceux de TotalEnergies, Stellantis et LVMH. En 2022, CMA-CGM a transporté 21,7 millions de conteneurs et le chiffre d'affaires de l'armateur marseillais a augmenté de 33,1% sur un an, à 74,5 milliards de dollars (environ 70,1 milliards d'euros), malgré un ralentissement de l'activité en fin d'année, a indiqué le groupe dans un communiqué vendredi.

Un profit aussi important est du quasi jamais vu en France. En 2021, le groupe Vivendi avait publié 24,69 milliards d'euros de bénéfice net, un chiffre toutefois dopé par la plus-value exceptionnelle de la cession d'Universal Music. Le troisième armateur mondial a été porté par les prix historiquement hauts du fret maritime depuis le début de la pandémie, avec la reprise de la demande et des ports congestionnés. Son concurrent danois Maersk a lui aussi profité de ce contexte, avec un bénéfice net de 29,2 milliards de dollars sur l'année.

Après avoir évité la faillite en 2009 et perdu encore 229 millions de dollars en 2019, CMA-CGM avait déjà vu son bénéfice net exploser en 2021 à 17,9 milliards de dollars. L'armateur a atteint en 2022 un niveau de marge opérationnelle stratosphérique de 44,7% (+3,4 points sur un an), faisant mieux que des groupes de luxe comme LVMH. Il a gagné (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aéroports de Paris : une panne informatique affecte les contrôles aux frontières
Fashion Week : les chiens-robots de Boston Dynamics ont défilé pour Coperni
Quand Castorama rappelle qu'il est interdit de dormir dans ses magasins la nuit
Grève chez EDF : les baisses de production ont commencé
Les baleines, victimes collatérales du e-commerce ?