La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 862,26
    -115,82 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 448,48
    -173,23 (-1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 322,18
    -581,22 (-2,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,66
    -14,21 (-2,64 %)
     
  • S&P 500

    4 033,65
    -36,91 (-0,91 %)
     

Cinq journaux appellent à abandonner les poursuites contre Julian Assange

Julian Assange est détenu dans une prison de haute sécurité près de Londres dans l'attente de son procès.  - Credit:AYHAN MEHMET / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Julian Assange est détenu dans une prison de haute sécurité près de Londres dans l'attente de son procès. - Credit:AYHAN MEHMET / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

« Recueillir et diffuser des informations sensibles quand c'est nécessaire pour l'intérêt public constitue une part essentielle du travail des journalistes au quotidien », écrivent les rédacteurs en chef et directeurs de la publication du New York Times, du Guardian, d'El País, du Monde et du Spiegel. Ces cinq grands médias, qui avaient relayé les informations dévoilées par WikiLeaks pour lesquelles Julian Assange est poursuivi, appellent dans une tribune le gouvernement américain à cesser ses poursuites contre l'Australien de 51 ans.

Julian Assange est poursuivi aux États-Unis pour avoir publié à partir de 2010 plus de 700 000 documents confidentiels sur les activités militaires et diplomatiques américaines, en particulier en Irak et en Afghanistan, à l'origine d'une série de révélations publiées notamment par ces cinq journaux. Il risque 175 ans de prison. Arrêté par la police britannique en 2019 après sept ans reclus à l'ambassade d'Équateur à Londres, il est actuellement détenu dans une prison de haute sécurité près de Londres en attendant l'examen de son appel contre la décision du gouvernement britannique de l'extrader.

À LIRE AUSSI« Le combat de Julian Assange n'est ni de gauche ni de droite »

Des « poursuites judiciaires sans fin »

« Si ce travail est criminalisé, non seulement la qualité du débat public mais aussi nos démocraties s'en trouveront considérablement affaiblies », écrivent les cinq journalistes dans leur tribune. Ils estiment que « douze a [...] Lire la suite