Publicité
La bourse ferme dans 2 h 39 min
  • CAC 40

    7 900,26
    +88,17 (+1,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 848,37
    +73,06 (+1,53 %)
     
  • Dow Jones

    38 612,24
    +48,44 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0834
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    2 037,60
    +3,30 (+0,16 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 045,95
    -138,48 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,73
    -0,18 (-0,23 %)
     
  • DAX

    17 380,16
    +262,04 (+1,53 %)
     
  • FTSE 100

    7 676,64
    +14,13 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 580,87
    -49,91 (-0,32 %)
     
  • S&P 500

    4 981,80
    +6,29 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,52 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 742,95
    +239,85 (+1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,2640
    +0,0002 (+0,02 %)
     

Christine Lagarde prédit une «probable» baisse des taux de la BCE cet été

artjazz/Adobe Stock

Dans un entretien à Bloomberg Television à Davos, Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (BCE) a été interrogée sur l'hypothèse qu'une majorité de membres du Conseil des gouverneurs de la BCE se prononcent sur une baisse des taux cet été, voire d'ici l'été. «Je dirais aussi que c'est également probable», a-t-elle déclaré, avant de nuancer : «Mais je dois rester réservée car nous disons aussi que nous dépendons des données et qu'il y a encore un niveau d'incertitude et certains indicateurs qui ne sont pas ancrés au niveau où nous voudrions les voir».

Pour combattre l'inflation, accentuée par la hausse des prix de l'énergie au lendemain de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la BCE s'est lancée dans un cycle inédit de relèvement des taux d'intérêts, procédant à dix hausses d'affilée, avant d'effectuer une pause en octobre. Pour compenser l'inflation, des augmentations de salaires sont négociées dans les entreprises et les administrations de la zone euro, sous l'œil attentif de la BCE qui tente de ramener l'inflation à son objectif de 2%.

Christine Lagarde a affirmé que l'inflation était «sur la bonne voie», mais qu'il était trop tôt pour crier victoire. «Les employés ont perdu du pouvoir d'achat au cours des années 2021 et 2022 et il y a désormais un effet de rattrapage dans les négociations qui ont lieu», a-t-elle expliqué. Les négociations salariales auront un impact sur le taux d'inflation, qui a ralenti ces derniers mois, et la BCE attend «d'en savoir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Saisi par la justice, mis aux enchères… L’histoire sulfureuse du Stefania, un yacht à 20 millions d'euros
Quelles augmentations de salaire en 2024 ? Les meilleurs pays pour passer votre retraite… Le Flash éco du jour
Affaire Oudéa-Castéra : la mairie de Paris suspend son financement à l’école Stanislas
« Congé de naissance », école… les vraies annonces d'Emmanuel Macron mardi soir
Accès aux écrans : «Interdisons le smartphone aux moins de 15 ans !»