La bourse ferme dans 6 h 51 min
  • CAC 40

    6 723,40
    +47,50 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 117,51
    +0,89 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1888
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 813,00
    -9,20 (-0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    32 462,28
    -1 066,04 (-3,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    936,04
    -24,86 (-2,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,65
    +0,39 (+0,55 %)
     
  • DAX

    15 577,06
    +8,33 (+0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 101,71
    +19,99 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    +0,0039 (+0,28 %)
     

En Asie, la croissance de l'activité manufacturière ralentit

·3 min de lecture
EN ASIE, LA CROISSANCE DE L'ACTIVITÉ MANUFACTURIÈRE RALENTIT

PEKIN/TOKYO (Reuters) - L'activité du secteur manufacturier en Asie a ralenti en juin alors que plusieurs pays de la région font face à une hausse des coûts de production et à de nouvelles mesures de restriction pour contrer une résurgence des infections par le coronavirus.

Selon les enquêtes PMI auprès des directeurs d'achats, l'activité du secteur manufacturier a progressé à un rythme moindre en Chine et au Japon avec la hausse des prix des matières premières tandis qu'elle a nettement reculé au Vietnam, en Malaisie et en Inde où les gouvernements ont durci les restrictions sanitaires.

"Les indices PMI du mois de juin ont reculé alors que les regains épidémiques et les problèmes de chaînes d'approvisionnement ont créé des vents contraires pour l'industrie", a observé Alex Holmes, économiste pour l'Asie émergente chez Capital Economics.

"Aucun des deux problèmes n'étant susceptible d'être résolu prochainement, la croissance rapide de l'industrie au cours des derniers trimestres semble peu susceptible de se répéter", a-t-il prévenu.

En Chine, l'activité du secteur manufacturier a progressé en juin à un rythme moins important, sous l'effet notamment d'une résurgence de l'épidémie de coronavirus dans la province exportatrice de Guangdong.

D'après les résultats publiées jeudi de l'enquête Caixin/Markit, l'indice PMI manufacturier a reculé le mois dernier à 51,3 contre 52 en mai. Les analystes anticipaient un indice de 51,8.

Ces données, qui se focalisent sur les industriels tournés vers les exportations et les entreprises de petite taille, s'inscrivent dans la lignée des données officielles publiées un jour plus tôt.

Un sous-indice de la production a chuté à 51,0 en juin, soit son plus bas depuis mars 2020, tandis que la croissance des nouvelles commandes s'est aussi adoucie.

CONTRACTION DANS L'ASIE ÉMERGENTE

La hausse des prix des matières premières et la pénurie de semi-conducteurs ont également nui aux pays exportateurs, notamment le Japon, dont l'activité industrielle a connu en juin son rythme le plus lent en quatre mois.

En Corée du Sud, l'activité manufacturière a mieux résisté, avec une progression pour le neuvième mois consécutif en juin, en dépit de pressions inflationnistes.

"Les industriels font de plus en plus remarquer que les graves perturbations de la chaîne d'approvisionnement commencent à avoir un impact sur l'activité", a déclaré Usamah Bhatti, économiste chez IHS Markit.

Dans les économies émergentes d'Asie, le PMI manufacturier du Vietnam a plongé à 44,1 en juin contre 53,1 en mai et celui de la Malaisie à 39,9 contre 51,3, tous deux se retrouvant sous le seuil de 50 qui marque la séparation entre croissance et contraction de l'activité.

En Inde, l'activité manufacturière s'est aussi contractée en juin, pour la première fois en près d'un an, sous l'effet des restrictions sanitaires mises en place pour endiguer une seconde vague épidémique très meurtrière.

Le rythme de la reprise d'activité dans les économies émergentes d'Asie, autrefois considérées comme un moteur de la croissance mondiale, est plus lent que celui des économies avancées, ces pays étant pénalisés par les retards dans la campagne de vaccination qui pèsent sur la consommation domestique et affectent le tourisme.

(Reportage Stella Qiu, Ryan Woo et Leika Kihara; version française Jean Terzian et Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles