Marchés français ouverture 3 h 39 min
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 618,84
    +72,66 (+0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,2161
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 454,02
    +62,76 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    26 038,10
    -704,16 (-2,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    638,56
    -8,76 (-1,35 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

La Chine autorise son premier vaccin produit par Sinopharm, efficace à 79%

·2 min de lecture

Dans la course au vaccin, un pays était sous le feu des projecteurs, celui-là même où le nouveau coronavirus est né. La Chine a annoncé jeudi 31 décembre avoir approuvé "sous conditions" la mise sur le marché de son premier vaccin anti-Covid, précisant que près de 5 millions de personnes à risque se sont déjà vu administrer différentes doses. Ce premier vaccin, produit par Sinopharm avec l'Institut des produits biologiques de Pékin, est efficace à plus de 79%, avait annoncé mercredi le groupe pharmaceutique.

Sur la base de ces résultats, "l'Administration nationale des produits médicaux a approuvé le 30 décembre (...) la demande d'inscription du vaccin inactivé de Sinopharm (...) de façon conditionnelle", a annoncé lors d'une conférence de presse un haut responsable de cet organisme, Chen Shifei. Ce type de mise sur le marché conditionnelle permet de proposer le vaccin au grand public, lorsque les analyses des essais cliniques ne sont pas encore terminées mais indiquent que le produit est efficace.

À lire aussi — Le Royaume-Uni approuve le vaccin d'AstraZeneca, moins cher et plus pratique

Lors de la même conférence de presse, le ministre adjoint de la Santé, Zeng Yixin, a précisé que l'autorisation allait permettre de généraliser la vaccination des groupes à risque, à savoir les plus âgés et les personnes souffrant de maladies sous-jacentes.

"La troisième étape sera de vacciner toute la population", a-t-il dit. Selon lui, une vaccination "de 60% à 70%" des 1,4 milliard de Chinois sera nécessaire pour assurer "la protection de l'ensemble de la population". Le vice-ministre s'est engagé à ce que le vaccin soit "fourni gratuitement à tous".

Interrogés, les responsables n'ont fourni aucun chiffre concernant les capacités de production chinoises, indiquant simplement que la vaccination serait facultative.

La Chine, où le coronavirus est apparu fin 2019, tente d'être aux avant-postes mondiaux de l'élaboration d'un vaccin. Au prix d'énormes moyens financiers, elle en a actuellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla a manqué de peu son objectif de livrer un demi-million de véhicules en 2020
Le Royaume-Uni commence à utiliser le vaccin d'AstraZeneca et Oxford contre le Covid-19
Voici comment la NASA teste ses nouvelles combinaisons spatiales
TikTok a supprimé un compte qui faisait la promotion de soirées clandestines malgré le Covid-19
La France lance avec succès un deuxième satellite d'observation militaire