La bourse ferme dans 26 min

Chien et chat : la facture du vétérinaire risque de grimper

Mathieu BRUCKMULLER
1 / 1

Chien et chat : la facture du vétérinaire risque de grimper

Avoir un animal de compagnie, c’est souvent beaucoup de bonheur. Mais ça a un prix, surtout quand il s’agit d’un chien ou d’un chat. Les foyers français en comptent près de 20 millions.

Selon une enquête de SantéVet, les particuliers dépensent en moyenne en frais vétérinaires 223 euros pour un chien et 174 euros pour un chat chaque année. Et la facture risque de flamber en raison de l'inéluctable explosion du coût des soins, selon le leader national du marché de l'assurance santé pour animaux.

« On va assister à une augmentation très forte des frais vétérinaires, avec l'apparition, sur le modèle britannique, de chaînes de cliniques où officient des vétérinaires salariés », estime Jérôme Salord, fondateur de la Compagnie des animaux, dans un entretien accordé à l'AFP. A prestations égales, le coût des soins pour chats et chiens peut être quatre fois plus élevé en Grande-Bretagne, où les chaînes ont accaparé 60% du marché vétérinaire, qu'en France. Résultat, 30% à 35% des animaux domestiques sont assurés en Grande-Bretagne. Si le pourcentage n’est pour l’instant que de 5% en France, il devrait donc fortement progresser, diagnostique Jérôme Salord.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : le classement des taux 2019
- Compromis, promesse de vente, offre d'achat… Des conséquences (parfois) inattendues
- Tabac : une amende de 135 euros pour les acheteurs de cigarettes à la sauvette