Marchés français ouverture 23 min
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0600
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    22 347,69
    +118,17 (+0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    19 678,27
    -490,15 (-2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    454,09
    -7,71 (-1,67 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     

Un chariot de supermarché abandonné dans la rue peut vous coûter très cher dans cette ville

La commune de Guyancourt a adopté un arrêté municipal pour interdire cette pratique dénoncée par les administrés qui déplorent une "pollution visuelle" et un phénomène qui ne cesse de s'étendre.

C'est la première ville du département des Yvelines à sévir contre l'utilisation abusive des chariots de supermarché. À Guyancourt, “il y en a partout”, dénoncent les habitants. Ils sont utilisés à tort et à travers, et la situation ne pouvait plus durer, raconte Le Parisien. C'est pour cette raison que la municipalité a décidé de sévir. Désormais, si vous êtes pris sur le fait à laisser un chariot dans la rue, alors qu'il devrait être à son emplacement dédié du supermarché, vous encourez une amende de quatrième classe de 135 euros.

Une situation nécessaire pour la municipalité, qui rappelle que le problème "ne date pas d’aujourd’hui", raison pour laquelle elle a décidé "d’enclencher une nouvelle dynamique". Depuis des mois, voire des années, les administrés pestaient contre cette "utilisation abusive" de chariots et dénonçaient une "pollution visuelle", détaille Le Parisien. La mairie a donc lancé un groupe de travail pour trouver des solutions pérennes et lutter contre ce genre "d'incivilités très compliquées à endiguer".

Jusqu'alors, la mairie avait trouvé une solution face à ce fléau : dès que les habitants voyaient des chariots traîner, ses services passaient pour les retirer et les stockaient, avant de les redistribuer aux supermarchés concernés. Mais cela ne réfrénait pas les réfractaires. Le problème, c'est qu'il y en a dans toutes les parties de la ville, et ils sont retrouvés très souvent au pied d'habitations où vivent des familles. Interrogée par Le Parisien, une mère (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Un chariot renverse deux clients dans un supermarché de Singapour

Un exemplaire très particulier de “La Servante écarlate” vendu une fortune aux enchères
Le dostarlimab, un remède miracle contre le cancer du rectum ?
L'Ukraine veut adopter le Dôme de Fer, le système anti-missile israélien
L’aéroport de Nice fait don des produits d’hygiène saisis dans les zones de contrôle
Hausse des carburants : pas de gain pour l'Etat "grâce aux taxes", assure Borne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles