Publicité
Marchés français ouverture 26 min
  • Dow Jones

    40 358,09
    -57,35 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    17 997,35
    -10,22 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    17 304,55
    -164,81 (-0,94 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 810,78
    -591,96 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 360,08
    -5,81 (-0,43 %)
     
  • S&P 500

    5 555,74
    -8,67 (-0,16 %)
     

Chômage : risquez-vous de ne plus être indemnisé à compter du 1er juillet ?

HJBC/Adobe Stock

Un texte qui se fait attendre. Le décret encadrant la nouvelle réforme de l’assurance chômage du 1er décembre ne sera pas publié, comme prévu, avant ce lundi 1er juillet, a indiqué à l’AFP le ministère du Travail, alors que le week-end est marqué par une période de réserve électorale en raison du premier tour des élections législatives, dimanche 30 juin. «Le décret sera pris dans les tout prochains jours pour faire en sorte que les chômeurs continuent à être indemnisés», mais pas durant le week-end, a-t-on assuré au ministère, sans fournir de précision sur une date exacte.

Le hic, c’est que les règles actuelles encadrant l’assurance chômage sont valables jusqu’au 30 juin. Le décret censé être publié dans le courant du week-end est donc aussi fortement attendu car il doit permettre de prolonger en l’état le cadre actuel, du 1er juillet au 30 novembre. Et ce n’est qu’à partir du 1er décembre que le texte prévoit de mettre en œuvre la réforme de l’assurance chômage décidée par l’exécutif, qui réduit notamment la durée maximale d’indemnisation de 18 à 15 mois pour les personnes âgées de moins de 57 ans.

Le Premier ministre, Gabriel Attal, avait pourtant assuré le 13 juin dernier que le nouveau décret serait pris «d’ici au 1er juillet». A compter de ce lundi, il y aura donc «un vide juridique, il n’y aura plus de base légale», selon une source proche du dossier, qui ajoute toutefois que «la machine continue à tourner» pour assurer le versement des allocations chômage aux demandeurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Volotea : 150 passagers «abandonnés» à l’aéroport de Pise pendant près de 24 heures
Législatives 2024 : que sait-on des risques de débordements à l’issue des élections ?
Le rendement du LEP en baisse, les règles d’indemnisation du chômage… L'actu éco en 120 secondes
Législatives 2024 : Nouveau Front populaire, RN, camp présidentiel… que retenir de chaque programme ?
Droit du sol : mais que dit la loi française ?