La bourse ferme dans 5 h 27 min

Ces banques françaises qui financent la colonisation israélienne

AFP PHOTO / AHMAD GHARABLI

 

Les quatre premières banques françaises ainsi que l’assureur Axa sont pointés du doigt par un rapport de la Fédération internationale des droits de l’Homme.

Axa, mais aussi BNP Paribas, le Crédit agricole, la Société générale et BPCE. A travers leurs participations dans des banques et des entreprises actives dans les colonies israéliennes, elles financent la colonisation des Territoires palestiniens. C’est ce que révèle, mercredi, un rapport de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH).

Le document, intitulé “les liaisons dangereuses des banques françaises avec la colonisation israélienne”, évoque un soutien “persistant” des cinq grands groupes français aux entreprises actives dans les colonies, des banques finançant les constructions aux entreprises israéliennes assurant “l’aménagement des réseaux téléphoniques ou encore la construction d’usines”, détaille le rapport.

Du profit “quel que soit le résultat”

La vice-présidente de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), Maryse Artiguelong, dénonce l’attitude des banques et assurance qui “cherchent le profit, quel que soit le résultat”.

Le rapport dénonce également le prêt de banques françaises à l’entreprise publique Israel Electric Corporation (IEC) pour l’extension de deux centrales au gaz, alors que l’IEC approvisionne en électricité les colonies en Cisjordanie. Pour rappel, les Nations unies et de nombreux pays considères comme illégales les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est.