Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 043,10
    +688,24 (+1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 210,98
    +12,41 (+1,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Casino : qui est Patrick Rocca, ce franchisé Auchan qui s’empare des magasins corses du groupe ?

BORIS HORVAT/AFP

Énième rebondissement dans le dossier Casino. Après s’être délesté de la quasi-totalité de ses hypers et supermarchés sur le continent fin 2023, le distributeur stéphanois, en pleine transformation, a annoncé ce vendredi 14 juin avoir noué un accord pour la cession de sa filiale de magasins en Corse, Codim 2. Les quatre hypermarchés, les neuf supermarchés, les trois cash & carry et les deux drives Casino situés sur l'Île de Beauté, qui ont réalisé un chiffre d'affaires total hors taxes de 332 millions d'euros en 2023, vont être cédés à l’homme d’affaires local Patrick Rocca, franchisé Auchan, qui s’est engagé à reprendre les 1 300 salariés de ces magasins. Ce projet de cession sera soumis aux instances représentatives du personnel concernées et aux autorités de la concurrence compétentes.

Patrick Rocca, à la tête du groupe Rocca, exploite le seul point de vente Auchan en Corse, situé près d’Ajaccio, mais également un magasin Decathlon et un magasin Boulanger sur l'île. L’homme d’affaires, âgé de 59 ans, est un entrepreneur corse dont le groupe se présente comme le premier employeur privé de l'île avec plus de 27 sociétés. Il a notamment racheté en 2015 la Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM) avant de revendre ses parts quelques mois plus tard au consortium Corsica Maritima. À cette époque, le groupe Rocca réalisait un chiffre d'affaires de l’ordre de 81 millions d'euros pour un résultat net de près de 8 millions d'euros, selon le magazine Challenges.

Fils de maraîchers corses, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Atos : des taux d’intérêts prohibitifs pourraient ruiner les plans de David Layani
L’inflation grimpe en France, les prix de l’énergie et des aliments accélèrent
«Le leadership n’est ni une question d’âge, ni une question de sexe» (N. Bothorel, C&A France)
Engie : la descente aux enfers en Bourse jusqu’où, avec la menace du RN au pouvoir ?
Worldline, au tapis en Bourse et éjecté du CAC 40, face à des actionnaires très remontés