Marchés français ouverture 5 h 21 min

Carte bancaire : la Société Générale mise à l'amende par la répression des fraudes

·1 min de lecture
Logo Société Générale
Logo Société Générale

Deux de plus ! En décembre dernier, pas moins de 6 banques ont déjà été mises à l'amende par la répression des fraudes pour la facturation de frais excessifs lors de paiements par cartes bancaires, pour un facture globale de 2,8 millions d'euros : BNP Paribas (1,494 million d'euros d'amende), la Banque Postale (1,168 million d'euros), la Banque populaire du Grand Ouest (74 446 euros), l'établissement de paiements Afone (58 200 euros), la Caisse régionale Crédit agricole Normandie (48 276 euros) et la Caisse fédérale du Crédit mutuel Maine Anjou Basse-Normandie (35 600 euros).

Ce lundi 27 septembre, la DGCCRF vise donc deux nouvelles banques pour les mêmes griefs : la Société Générale, qui écope d'une amende de 1,6 million d'euros, et la Caisse d'Epargne Loire-Centre, sanctionnée à hauteur de 175 000 euros. La Société Générale écope donc d'une amende supérieure à celle de BNP Paribas fin 2020. En cause : le non respect du règlement européen datant de 2015 sur les commissions d'interchange bancaires.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : pourquoi le prélèvement augmente sur votre bulletin de paie
- Cdiscount Mobile : un iPhone XR offert avec un abonnement 100 Go (dernières heures)
- Gaz : +12,6% pour les tarifs réglementés d'Engie au 1er octobre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles