Marchés français ouverture 5 h 29 min
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,06 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,54 (-2,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 715,64
    -35,98 (-0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1283
    -0,0037 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    24 027,83
    -52,69 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    51 021,11
    +2 563,46 (+5,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 436,06
    -19,35 (-1,33 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     

Carte bancaire : les paiements en ligne représentent 80% de la fraude

·1 min de lecture
Cartes bancaire volées
Cartes bancaire volées

Conçue initialement pour régler ses achats en magasins, la carte bancaire est devenue, et de loin, le premier moyen de paiement pour les achats sur internet : 80% des montants dépensés dans les boutiques en ligne en France. Pour le meilleur et pour le pire, car les paiements en ligne représentent également la principale source de fraude à la carte de paiement.

Selon des chiffres récemment publiés par la Banque Centrale Européenne (BCE) pour la zone SEPA (1), « 80% des opérations par carte frauduleuses réalisées en 2019 ont résulté de paiements dits à distance, qui sont essentiellement effectués en ligne ou par téléphone mobile ». Cette part grandit d'année en année : elle était de 79% en 2018 et de 71% en 2015. Les montants détournés ont ainsi progressé de 4,3% entre 2018 et 2019. Le reste de la fraude à la carte de paiement se répartit entre les paiements en points de vente (15%) et les retraits aux DAB (5%). La première est en hausse (+2,2%), la seconde en baisse (-6,1%).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Cagnotte en ligne : lesquelles sont vraiment gratuites ?
- Immobilier : le PTZ et le Denormandie prolongés jusque fin 2023
- Impôts : une nouvelle carotte du fisc pour l'immobilier locatif

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles