La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 154,81
    -37,91 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Carburants : la fin imminente de la ristourne provoque une ruée sur les pompes

Total

Dès ce mercredi 16 novembre, la note à la station essence devrait être encore plus salée que ces dernières semaines. Et les automobilistes semblent l'avoir bien compris, rapporte Le Parisien, dimanche 13 novembre, à l'image de ces longues lignes de voitures attendant de faire le plein le week-end dernier en Île-de-France. Mêmes scènes d'attente à Bordeaux en Gironde, qui ne sont pas sans rappeler celles vécues pendant la grève des raffineries, sans toutefois les égaler, rapporte Franceinfo, samedi 12 novembre. Dans moins de 48 heures, il faudra en effet payer 20 centimes de plus par litre, la ristourne du Gouvernement passant de 30 à 10 centimes. Ajoutés à cela même encore 10 centimes supplémentaires dans les stations TotalEnergies, la société mettant fin à sa propre mesure : la note finale prendra 30 centimes de plus par litre dans des milliers de stations essence de l'Hexagone.

"Il y a beaucoup de gens qui vont faire comme moi", constate cette automobiliste en train de faire le plein samedi 12 novembre, interrogée par Europe 1. "20 centimes, c'est important. On a du mal à joindre les deux bouts. Et puis le budget essence prend beaucoup sur le budget alimentation et on fait attention maintenant", ajoute-t-elle. Pour le ministère de la Transition énergétique interrogé par nos confrères du Parisien, "il est vrai que beaucoup de nos concitoyens anticipent la réduction de la ristourne à la pompe. Cela peut recréer des files d’attente. Mais nous avons pris des mesures pour en limiter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carburants : pourquoi le SP98 se fait rare dans les stations-service
Voici pourquoi le maire de Nice veut supprimer ce péage autoroutier
Les radars urbains vont bientôt flasher pour de vrai
Enchères : une Ferrari de F1 de Schumacher vendue pour une somme record
Ce geste simple lorsqu'on sort de sa voiture permet d'éviter les accidents de vélo