La bourse ferme dans 1 h 17 min
  • CAC 40

    6 522,01
    +32,01 (+0,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 740,09
    +24,72 (+0,67 %)
     
  • Dow Jones

    33 298,67
    +524,26 (+1,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0334
    +0,0116 (+1,14 %)
     
  • Gold future

    1 813,90
    +1,60 (+0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    23 247,41
    +855,88 (+3,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    564,77
    +33,55 (+6,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,87
    -1,63 (-1,80 %)
     
  • DAX

    13 656,34
    +121,37 (+0,90 %)
     
  • FTSE 100

    7 491,39
    +3,24 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 749,84
    +255,91 (+2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 189,49
    +67,02 (+1,63 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2234
    +0,0158 (+1,31 %)
     

Capstone part pour la Lune avec une mission cruciale : tester l’orbite de la future station lunaire

Rocket Lab Capstone
Rocket Lab Capstone

Il y aura dans quelques années une station spatiale autour de la Lune. Mais pour vérifier la pertinence de l’orbite retenue, un cubesat va être envoyé en éclaireur pour l’évaluer. C’est la mission de Capstone.

Le lancement d’Ariane 5 en résumé

  • Quoi ? Un vol de la fusée Electron, opérée par Rocket Lab ;

  • Quand ? Le 28 juin 2022, à partir de 11h15 (heure de Paris) ;

  • Où ? En Nouvelle-Zélande ;

Quelle est la mission de Capstone ?

Capstone va ouvrir la voie pour le programme Artémis, qui est le plan de la Nasa pour ramener des astronautes sur la Lune. Il s’agit d’un cubesat, c’est-à-dire un satellite de toute petite taille (il ne pèse que 25 kg et ses dimensions sont très ramassées : il ressemble à un cube sans ses panneaux solaires), qui va être envoyé en orbite autour du satellite.

Objectif ? Vérifier un certain nombre de paramètres. Capstone est un acronyme pour « Cislunar Autonomous Positioning System Technology Operations and Navigation Experiment », soit expérience de navigation et d’opérations de technologie de positionnement autonome cislunaire. Il mettra quatre mois à rallier la Lune, puis devrait fonctionner pendant six mois au minimum.

Pour aller plus loin

L'orbite de la future station spatiale lunaire. // Source : ESA
L'orbite de la future station spatiale lunaire. // Source : ESA


Pourquoi l’orbite de la future station spatiale lunaire aura cette forme étonnante

capstone
capstone

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles