Publicité
Marchés français ouverture 1 h 28 min
  • Dow Jones

    37 735,11
    -248,13 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    15 885,02
    -290,08 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 536,66
    -696,14 (-1,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0621
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 328,56
    -271,90 (-1,64 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 066,99
    -2 321,68 (-3,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 061,82
    -61,59 (-1,20 %)
     

Un cancer qui se propage par voie maritime : les moules sont-elles en danger ?

PIXABAY

Les moules sont-elles en voie de disparition ? Une maladie les met en tout cas en péril. C’est ce qui ressort d’une étude dévoilée mercredi 21 février par les chercheurs du CNRS. Ces derniers ont mis en évidence la présence d’une maladie, une forme rare de cancer qui touche les mollusques, en particulier les moules, relate Le Parisien. Appelée «MtrBTN2», elle tue la moule et transmet ses cellules cancéreuses à ses congénères, à l’image d’un parasite. Une forme de maladie très contagieuse, inoffensive pour l’homme, mais qui inquiète.

Et les chercheurs ont mis en évidence ce qu’ils pensent être l’origine de cette maladie. Selon eux, les ports «jouent un rôle de foyer épidémiologique dans la propagation mondiale» de ce cancer. Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont étudié 76 populations de moules de la côte vendéenne et du sud de la Bretagne : «Si dans la nature, la contagion n’est efficace qu’entre individus d’un même banc, les ports et le transport maritime favorisent sa dissémination entre individus de différents bancs, via le déplacement de moules malades fixées aux coques des bateaux», peut-on apprendre dans la revue Proceedings of the Royal Society B.

Avant d’arriver en France, cette forme de cancer a été repérée dans le Pacifique, expliquent les chercheurs. Selon le directeur de recherche à l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier, de précédentes études ont déjà pointé «le trafic maritime comme source de cette introduction de la maladie dans nos (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dépistage Covid : un pharmacien soupçonné d’une fraude de 1,5 million d'euros
JO 2024 : 16 millions d'euros pour partager des livrets pédagogiques, la dépense qui fait tiquer
SNCF : la règle pour les bagages change pour les TGV inOui et Intercités, gare aux amendes
Paris 2024 : voici comment ne pas subir l’augmentation des prix dans les transports pendant les JO
Devrez-vous travailler 15h par semaine pour toucher le RSA ? Les SCPI qui offrent les meilleurs rendements… Le Flash éco du jour