La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    19 942,90
    +11,62 (+0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Cancer : la biotech marseillaise ImCheck lève un gros montant pour mettre au point son médicament

ImCheck Therapeutics, spécialisée dans les anticorps monoclonaux, a levé près de 100 millions d'euros pour faire avancer ses recherches sur sa principale molécule, a-t-elle annoncé lundi 13 juin. La biotech marseillaise a levé 96 millions d'euros qu'elle compte utiliser pour mener ICT01, son candidat médicament le plus avancé, vers la finalisation d'un essai clinique sur l'homme dit de phase IIB (la phase intermédiaire), explique-t-elle dans un communiqué.

Les anticorps monoclonaux font partie des thérapies dites ciblées : ces molécules, qui sont fabriquées en laboratoire depuis plus d'une vingtaine d'années, agissent sur certains mécanismes de l'immunité, que ce soit dans le cancer ou les maladies auto-immunes. Avec son anticorps ICT01, ImCheck entend activer une sous-population des lymphocytes T, les lymphocytes T Gamma-delta, cellules du système immunitaire.

"Les lymphocytes T Gamma-delta font partie de l'immunité innée et acquise, elles vont à la fois repérer et tuer les cellules cancéreuses, et en plus recruter les autres cellules du système immunitaire", souligne Pierre d'Epenoux, président d'ImCheck Therapeutics, à l'AFP.

ImCheck veut amener ces cellules à migrer de la circulation sanguine jusque dans les tissus à la recherche de cellules dites stressées, que ce soit en raison d'infections ou d'un cancer. L'intérêt de cette technologie, selon le président de la biotech, repose dans sa capacité à toucher non pas seulement certains patients porteurs d'une mutation génétique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le nouvel outil de Casino pour éviter les ruptures de fruits et légumes
Le bitcoin s’effondre et la baisse devrait se poursuivre : le conseil Bourse
Un magnat de la presse en Algérie condamné à une lourde peine de prison ferme
Un particulier se bat avec Enedis pour faire retirer un poteau électrique de sa propriété
Covid-19 : Sanofi dévoile des résultats encourageants pour son vaccin de rappel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles