Publicité
La bourse ferme dans 4 h 3 min
  • CAC 40

    8 117,11
    -78,85 (-0,96 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 039,92
    -34,42 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0868
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 422,90
    -15,60 (-0,64 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 514,88
    +3 591,99 (+5,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 531,45
    +42,91 (+2,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,55
    -1,25 (-1,57 %)
     
  • DAX

    18 692,73
    -76,23 (-0,41 %)
     
  • FTSE 100

    8 389,97
    -34,23 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2716
    +0,0010 (+0,08 %)
     

Campari sirote Courvoisier : une acquisition à un milliard d'euros

Deeliver - Unsplash

Le groupe italien de spiritueux Campari vient de finaliser l'acquisition de la célèbre marque de cognac française Courvoisier pour 1,08 milliard d'euros, signant ainsi la plus importante transaction de son histoire. Un complément maximum de 112 millions d'euros sera payable en 2029 en fonction de la réalisation d'objectifs de ventes au cours de l'exercice 2028, a détaillé Campari dans un communiqué. Campari a confirmé ainsi les termes d'un accord conclu en février avec le groupe américain de spiritueux Beam Suntory afin d'acquérir 100% du capital de Beam Holding France, qui détenait Courvoisier.

Le groupe italien est déjà bien implanté sur le marché français, après avoir racheté la liqueur Grand Marnier en 2016, au terme d'une offre publique d'achat (OPA) valorisant l'entreprise à 684 millions d’euros. Campari avait en outre mis dans son escarcelle le cognac Bisquit Dubouché en 2017, les rhums Trois Rivières et La Mauny en 2019, ainsi que le Champagne Lallier en 2020 et la marque de liqueur aromatisée Picon en 2022.

Fondée en 1828 par Félix Courvoisier à Jarnac, en Charente, la Maison Courvoisier a marqué l'histoire comme fournisseur officiel de l'empereur Napoléon III. Courvoisier a «approvisionné les cours royales d'Europe et a été la boisson préférée de la Belle Époque, choisie pour célébrer l'inauguration de la tour Eiffel et l'ouverture du Moulin-Rouge», avait commenté Campari en décembre, lors de l'annonce de l'ouverture de négociations exclusives avec Beam Suntory. Cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nike et l'Equipe de France de foot : un contrat d'exception
TotalEnergies envisage une cotation en bourse à New York : quelles conséquences ?
Le Pétrole plombé par une offre abondante et des espoirs de trêve à Gaza
CAC 40 : la Bourse à l'équilibre, la Fed reste prudente sur l'inflation mais écarte des hausses de taux
Rapport Atos 2024 : un engagement nécessaire mais tardif de l’État et des recommandations cruciales