Marchés français ouverture 1 h 8 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1959
    +0,0024 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    26 625,20
    +283,71 (+1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    16 207,30
    -181,75 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,07
    +16,48 (+4,52 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

La Californie vote pour que les travailleurs d'Uber et des autres plateformes restent indépendants

·2 min de lecture

Uber et les autres plateformes de VTC remportent une victoire électorale importante en Californie. L'Etat a approuvé, mardi 3 novembre, la "Proposition 22", un référendum pour préserver leur modèle de plateformes avec des chauffeurs indépendants, déterminant pour la "gig economy" (économie à la tâche). Les électeurs de cet Etat américain ont voté "oui" à 58%, alors que 70% des bulletins avaient été comptés à 10h00, heure de Paris, ce mercredi, d'après les chiffres de l'agence Associated Press.

Uber et Lyft, son concurrent américain, refusent d'appliquer la loi de l'Etat, entrée en vigueur en janvier, qui leur impose d'embaucher leurs dizaines de milliers de conducteurs, et donc de leur accorder des avantages sociaux (assurances maladie et chômage, congés payés, heures supplémentaires, etc). A la place, les deux leaders des plateformes de réservation de voitures avec chauffeur (VTC) ont organisé un référendum sur un compromis.

A lire aussi — Suivez les résultats de l'élection présidentielle américaine en direct

La "Proposition 22" prévoit que les dizaines de milliers de chauffeurs californiens resteront indépendants mais aussi qu'ils recevront des compensations : un revenu minimum garanti, une contribution à une assurance santé et d'autres assurances, en fonction du nombre d'heures travaillées par semaine.

"Le futur du travail indépendant est mieux assuré désormais, grâce aux nombreux conducteurs comme vous qui se sont fait entendre, et que les électeurs dans tout l'Etat ont écouté", a écrit Dara Khosrowshahi, le patron d'Uber, dans une lettre adressée aux chauffeurs.

Il leur précise que son entreprise va revenir vers eux dans les semaines prochaines pour leur expliquer "à quoi s'attendre" et "comment tirer le meilleur parti de ces nouveaux avantages".

Les marchés réagissent favorable à la nouvelle. L'action Uber a bondi de 16% et Lyft de 19%, selon Markets Insider. A l'heure où nous publions ces lignes (14h30, heure de Paris), l'action Uber est en hausse de 12,26% et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La maison-mère de TikTok pourrait s'introduire en Bourse à Hong Kong
'Animal Crossing' pourrait devenir le jeu Nintendo le plus vendu de tous les temps
Les enfants et le Covid-19 en 4 questions-réponses
Voici ce que des sociétés privées imaginent pour remplacer l'ISS en fin de vie
Uber Eats, Deliveroo... 9 choses que les livreurs indépendants rêvent de dire aux clients