La bourse est fermée

Café : qui va gagner la guerre des dosettes?

C'est une contre-­attaque XXL. Le 1er septembre, Nestlé a lancé ses dosettes et capsules Starbucks by Nespresso dans la grande distribution française. Pendant un mois, le géant suisse de l'alimentaire a accordé une exclusivité au groupe Carrefour avant d'étendre sa mise en place commerciale à l'ensemble des enseignes du pays. Les cafés torréfiés par Starbucks, le réseau aux 30 000 points de vente dans le monde, associés au savoir-faire de Nespresso, réputé pour maîtriser parfaitement la technologie des formats individuels, l'alliance est puissante.

Une machine de guerre sur un marché ouvert à la concurrence depuis le 1er juin 2012, quand le brevet du géant suisse est tombé dans le domaine public sous la pression de ses concurrents. Pendant sept ans, Nespresso a poursuivi son chemin avec son propre réseau physique (38 points de vente en France, plus de 650 dans le monde) et digital, laissant le champ libre aux autres acteurs du café dans les grandes surfaces. Ce temps est donc révolu.

Une progression colossale

Nestlé ouvre ce deuxième front car le marché des dosettes et capsules est florissant. "En France, le marché du café 'portionné' a dépassé celui du café moulu depuis trois ans", confirme Alain Hohwiller, directeur France de Café Royal, marque du groupe de distribution Migros. "Le marché du moulu ne représente plus que 35 %", précise Jérôme Hamrit, directeur exécutif marchandises France de Carrefour.

"

Le système Nespresso est devenu un standard, du coup le parc de machines ...


Lire la suite sur LeJDD