Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 650,59
    -64,97 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,98
    +15,88 (+1,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

CAC 40 : hausse en vue en attendant la décision de la Fed

Adobe Stock

La Bourse de Paris ouvre dans le vert mercredi 3 mai dans l'attente de la décision de la Réserve fédérale américaine qui devrait annoncer une nouvelle hausse des taux dans son combat contre l'inflation. Le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 avançait de 0,41% une quarantaine de minutes avant le début de la séance au lendemain d'un net repli de 1,45%. Les investisseurs s'attendent à une nouvelle hausse modérée du taux directeur principal de la banque centrale américaine, d'un quart de point de pourcentage, comme en mars, tout en espérant entendre des messages plus accommodants pour les prochains mois.

La Fed annoncera sa décision dans un communiqué de presse à 14H00 (18H00 GMT) puis le président de l'institution, Jerome Powell, tiendra une conférence de presse à 14H30 (18H30 GMT). "La question sera alors de savoir si cela sera la dernière hausse des taux de l'institution monétaire en 2023", écrit John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud.

Selon l'agence d'informations financières Bloomberg, plusieurs responsables politiques américains, dont les sénateurs Bernie Sanders et Elizabeth Warren ont appelé, dans une lettre, le patron de la Fed Jerome Powell à interrompre son resserrement monétaire, estimant que le cumul des hausses de taux opérées depuis plus d'un an rendait l'économie américaine "plus vulnérable à une surréaction de la Fed".

Jerome Powell répète depuis des mois que ramener l'inflation américaine vers sa cible de 2% sera un exercice long et difficile, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ouigo : comment la SNCF compte doubler le nombre de passagers d'ici 2030
Le marché des jets privés va atteindre des records en 2023
Il mange une œuvre d'art à plusieurs dizaines de milliers d'euros
Twitter : son ancien patron ne croit pas en Elon Musk pour diriger correctement le réseau social
Allemagne : un ticket à 49 euros par mois permet de faire le tour du pays