Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 223,37
    +144,60 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,78
    -8,55 (-0,63 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,34
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

CAC 40 : la Bourse de Paris dans le rouge dans l'attente d'une baisse des taux de la Fed

CAC 40 : la Bourse de Paris dans le rouge dans l'attente d'une baisse des taux de la Fed

La Bourse dans le rouge pour ce dernier jour de la semaine. Le CAC 40 est attendu en baisse de 0,58% à l'ouverture de la séance de la Bourse. Jeudi 23 mai, il a grappillé 0,13%, soit 10,22 points à 8 102,33 points. «Les indices européens devraient ouvrir en baisse ce matin dans le sillage de la clôture de New York hier soir», estime John Plassard, spécialiste de l'investissement pour Mirabaud. «La tendance a en effet été impactée par des statistiques économiques (PMIs) meilleures qu'attendues et qui pourraient une nouvelle fois laisser entendre que la Fed veuille attendre plus longtemps que prévu avant de baisser ses taux d'intérêt», a-t-il poursuivi.

Publié jeudi, l'indice composite (tous secteurs confondus), établi par S&P Global pour mesurer l'activité économique aux Etats-Unis, est ressorti en mai à son plus haut niveau depuis 25 mois. Et si le secteur des services a fait des étincelles, l'industrie manufacturière a aussi connu une montée en puissance. Ce tableau de l'économie américaine accrédite ainsi l'hypothèse d'une poursuite d'une politique monétaire agressive, repoussant l'échéance d'une première baisse de taux de l'institution monétaire américaine, que le marché espère voir arriver en septembre.

Pour ramener l'inflation à 2%, la Fed a relevé ses taux entre mars 2022 et juillet 2023, les faisant grimper jusqu'à la fourchette de 5,25-5,50%, leur plus haut niveau depuis 20 ans, et les a laissés à ce niveau depuis.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies…) (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Annulations de vols : quels sont vos droits ?
L'extraterrestre Elon Musk tacle la fusée européenne Ariane 6
ChatGPT : est-ce que ça vaut encore le coup de payer pour l'utiliser ?
Comment les nouveaux rois de la pharma menacent les géants de la malbouffe
En attente de repreneurs, la situation de The Body Shop se dégrade à vitesse grand V