La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 293,91
    -101,10 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0521
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 807,60
    -7,60 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    16 121,45
    -96,03 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,53
    +1,11 (+0,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,88
    -1,34 (-1,65 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 392,22
    -90,23 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    4 054,17
    -22,40 (-0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2268
    +0,0012 (+0,10 %)
     

CAC 40 : la bourse de Paris en hausse avant la réunion de la Fed

Wikimedia

Le CAC 40 a ouvert en hausse (+0,11%) pour ce dernier jour du mois d'octobre, à l'entame d'une semaine qui sera marquée par une réunion de la banque centrale américaine, la Fed, dont les investisseurs espèrent des signes d'inflexion. Vendredi, l'indice avait progressé de 0,46%, concluant la semaine positivement (+6,94%). Les investisseurs tablent de plus en plus sur un allègement des mesures prises par les banques centrales pour lutter contre l'inflation. Des signes de ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis et de certains pans de l'économie, notamment le marché immobilier américain, et les récentes décisions des banques centrales d'Australie et du Canada, qui ont relevé leurs taux moins fortement que prévu, appuient cette hypothèse.

"Les investisseurs sont entièrement focalisés sur ce revirement" et personne "ne veut rater le wagon du rebond boursier, surtout si la Fed opère un changement de politique similaire cette semaine", commente Stephen Innes, analyste chez SPI. Pour Michael Hewson, analyste de CMC Markets, il n'est pas encore l'heure d'anticiper "une pause dans le cycle de relèvement de la Fed, mais plutôt", une réduction de l'ampleur des hausses de taux "avec peut-être 25 ou 50 points de base en décembre", après le relèvement de "75 points de base attendu cette semaine". Cette perspective a fait bondir les indices de la Bourse de New York vendredi, les trois principaux ayant grimpé de plus 2% malgré de mauvais résultats publiés par le secteur technologique. Les publications (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carrefour teste la livraison dans le réfrigérateur du client
Action : le discounter propose maintenant une carte de fidélité
"La récession paraît inévitable pour juguler l’inflation galopante"
Elon Musk voudrait faire payer les utilisateurs de Twitter pour avoir un compte vérifié
Le marché funéraire, une activité en pleine forme