Publicité
La bourse ferme dans 4 h 33 min
  • CAC 40

    7 762,48
    -102,22 (-1,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 980,69
    -53,74 (-1,07 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0799
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    2 334,50
    -20,30 (-0,86 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 762,04
    -173,31 (-0,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 420,65
    +7,70 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,86
    -0,64 (-0,82 %)
     
  • DAX

    18 420,51
    -210,35 (-1,13 %)
     
  • FTSE 100

    8 175,11
    -40,37 (-0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • GBP/USD

    1,2771
    -0,0029 (-0,23 %)
     

CAC 40 : la Bourse de Paris à l'équilibre, dans l'attente de l'inflation

Wikimedia Commons

La Bourse de Paris devrait ouvrir autour de l'équilibre mardi, malgré le retour des investisseurs américains et britanniques qui étaient absents la veille (jour férié), le marché faisant montre de prudence avant des données d'inflation en fin de semaine. Le CAC 40 est attendu en hausse de 0,01 % à l'ouverture de la séance de Bourse. Lundi, l'indice vedette a gagné 37,52 points (+0,46%) à 8.132,49 points. «Les indices européens devraient ouvrir en légère hausse dans l'attente de la publication des chiffres de l'inflation européenne et américaine» vendredi, commente John Plassard, spécialiste de l'investissement pour Mirabaud. Ce sera surtout l'indicateur d'inflation préféré de la banque centrale américaine, le PCE pour avril, qui sera scruté. «On surveillera aussi les commentaires de certains membres de la banque centrale américaine» (Fed), poursuit-il.

Pour ramener l'inflation à 2%, la Fed a relevé ses taux entre mars 2022 et juillet 2023, les faisant grimper jusqu'à la fourchette de 5,25-5,50%, leur plus haut niveau depuis 20 ans, et les maintient encore à ce niveau aujourd'hui. Depuis, les acteurs des marchés épluchent les publications macroéconomiques pour tenter d'anticiper l'échéance d'une première baisse des taux, qu'ils espèrent voir arriver en septembre. Du côté de la Banque centrale européenne (BCE), le marché s'attend à ce que l'institution annonce la première baisse de ses taux directeurs depuis le début de son cycle de resserrement monétaire entamé en 2022 à l'issue (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment Air France compte chouchouter ses passagers de première classe
Club Med : coup de tonnerre, le numéro deux du groupe claque la porte
Caddie : un… quatrième redressement judiciaire en 10 ans pour le fabricant de chariots
Shein, Stripe, PowerCo… des introductions en Bourse attendues au tournant
Cet acteur majeur de l’indépendance énergétique et du photovoltaïque dévoile son nouveau process de digitalisation