Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 835,15
    -878,22 (-1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 405,19
    -12,68 (-0,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

CAC 40 : la Bourse optimiste sur les taux d'intérêt, Casino pourrait céder les actions d'Exito à Grupo Calleja

Adobe Stock

Les feux sont au vert. La Bourse de Paris se dirige vers un début de semaine calme ce lundi 11 décembre, en attendant les chiffres d'inflation de novembre aux Etats-Unis et les réunions des banques centrales américaine et européenne en milieu de semaine. Le CAC 40 est attendu en hausse de 0,09% à l'ouverture de la séance de Bourse. Vendredi, la cote parisienne avait grimpé de 1,32% à 7.526,55 points, tirée par le luxe, et avait bouclé sa quatrième semaine de hausse consécutive.

«C'est le baroud d'honneur des banques centrales. La Réserve fédérale américaine, la Banque centrale européenne, la Banque nationale suisse, la Norges Bank et la Banque d'Angleterre se réunissent cette semaine», énumère Christopher Dembik, conseiller en stratégie d'investissement de Pictet AM. A cela s'ajoute la publication, mardi, de l'indice des prix à la consommation de novembre aux Etats-Unis. Depuis plusieurs semaines et la publication de nouveaux chiffres montrant un ralentissement de l'inflation, les marchés espèrent voir les banques centrales abaisser leurs taux d'intérêt directeurs dès le premier semestre de 2024.

Et certains opérateurs prévoient plusieurs baisses des taux au cours de l'année, «jusqu'à 150 points de base pour la Banque centrale européenne, par exemple», rapporte Christopher Dembik. Un optimisme qui a fait nettement progresser le CAC 40 mais qui est probablement exagéré pour de nombreux analystes : «Il n'est en rien certain qu'un cycle d'assouplissement d'une telle ampleur ait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Démantèlement de Casino : quelles sont les prochaines dates clés ?
La Mie Câline : la liste des 245 enseignes qui vont faire peau neuve en 2024
Avec 14 millions d’euros de déficit, Editis (Kretinsky) confronté à la colère des syndicats
Uniforme à l’école : combien pourrait rapporter ce nouveau marché ?
Amazon Prime Video : la pub devrait bientôt arriver au sein de son offre SVOD