Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 911,67
    +76,81 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    17 859,74
    -2,50 (-0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0714
    -0,0035 (-0,32 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 637,81
    +139,00 (+0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 348,13
    -34,53 (-2,50 %)
     
  • S&P 500

    5 490,70
    +3,67 (+0,07 %)
     

CAC 40 : la Bourse en net repli avant les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis

JLPC / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0

La Bourse de Paris évolue en baisse mardi, prudente à l'approche de la réunion de la Banque centrale européenne et tentant de jauger le nombre de baisses de taux auxquelles la BCE pourrait procéder en 2024. L'indice vedette CAC 40 abandonnait 0,77% vers 1040 heures. Lundi, l'indice a terminé stable (+0,06%), grappillant 5,15 points à 7 998,02 points. Mardi, le marché se tournera vers la publication d'un rapport sur l'emploi aux Etats-Unis pour le mois d'avril (JOLTS). Peu avant l'ouverture des marchés européens, les investisseurs ont pris connaissance des chiffres de l'inflation en Suisse, qui s'est maintenue à 1,4% sur un an en mai, au même niveau qu'en avril, en dépit d'une hausse des loyers, a annoncé mardi l'office fédéral de la statistique (OFS).

En Allemagne, le taux de chômage est resté stable en Allemagne en mai, à 5,9 %, stagnant au même niveau depuis décembre, dans un contexte de morosité économique persistante. Toutefois, l'événement qui domine l'agenda européen «est bien évidemment la banque centrale européenne», qui devrait annoncer une première baisse de ses taux directeurs à l'issue de sa réunion de politique monétaire qui se tiendra jeudi, souligne John Plassard, spécialiste de l'investissement pour Mirabaud. Le marché s'attend à ce que la BCE abaisse de 0,25 point de pourcentage ses taux directeurs, compte tenu du ralentissement de l'inflation depuis un an, toujours au-dessus de l'objectif de 2%, et de la faible dynamique économique en zone euro.

Pour endiguer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

The Body Shop France : découvrez les noms des deux potentiels repreneurs
Pétrole : le cours du baril de Brent décroche lourdement, l’Opep+ va ouvrir les vannes
Vinci et Eiffage remportent un gros contrat pour le marché de l'eau d'Île-de-France
Shein : une introduction en Bourse à 60 milliards imminente à Londres ?
Les European CEO Awards 2024 désignent le meilleur PDG du secteur de la fintech