La bourse ferme dans 5 h 12 min
  • CAC 40

    5 750,96
    -32,45 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 334,95
    -13,65 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9650
    -0,0038 (-0,40 %)
     
  • Gold future

    1 648,90
    -6,70 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    19 779,02
    -98,52 (-0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    436,94
    -7,59 (-1,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,35
    -0,39 (-0,50 %)
     
  • DAX

    12 220,91
    -63,28 (-0,52 %)
     
  • FTSE 100

    6 954,76
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0702
    -0,0155 (-1,43 %)
     

C’est bientôt la fin pour Ariane 5

Ariane 5
Ariane 5

Les dernières missions d’Ariane 5 arrivent. La fusée a encore trois vols à effectuer avant de passer la main à Ariane 6.

Ce n’est pas encore les adieux d’Ariane 5, mais la fusée européenne est bel et bien entrée dans son dernier acte avant de quitter définitivement la scène. À la suite de la mission VA258, qui a eu lieu dans la nuit du 7 au 8 septembre, Arianespace n’a désormais plus que trois lancements programmés avec ce lanceur. Ensuite, ce sera à Ariane 6 de prendre le relais.

La mission VA258, qui s’est passée sans accroc, visait à transporter un satellite de grosse taille — près de 9 mètres de long, pour 6,5 tonnes — dans l’espace, en vue de le placer sur une orbite géostationnaire, à 36 000 km d’altitude. Son rôle est de rester à portée de l’Europe, afin de lui fournir un accès à Internet à haut débit, surtout dans les zones mal couvertes.

Trois vols encore prévus avec Ariane 5

Ensuite ? Un autre décollage est planifié pour la fin de l’année. En décembre, Ariane 5 doit accueillir deux satellites de télécommunications (Galaxy 35 et 36, pour le compte d’Intelsat) et un satellite météo (MTG-I1) au bénéfice de l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques (Eumetsat). Ce sera alors la mission VA259.

Les deux derniers tiers surviendront en 2023. Il y aura d’abord la mission VA260,

[Lire la suite]