Publicité
La bourse ferme dans 7 h 38 min
  • CAC 40

    7 937,84
    -28,84 (-0,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 863,56
    -9,01 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,43 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0837
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    2 044,50
    -4,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 331,98
    -343,65 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,03
    -0,46 (-0,60 %)
     
  • DAX

    17 409,80
    -9,53 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 702,38
    -3,90 (-0,05 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,78 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 233,71
    +135,01 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    16 634,74
    -91,12 (-0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2670
    -0,0002 (-0,02 %)
     

Ses câbles de freinage ABS ont été sectionnés, un maire porte plainte

Michael H

L’année a très mal débuté pour Bernard Gérard. En effet, le maire de Marcq-en-Barœul, une commune située au nord de Lille, a été victime d’un acte malveillant au début du mois de janvier. Comme le rapporte France 3 Hauts-de-France, en récupérant sa voiture au retour de ses vacances, l’édile a remarqué qu’un voyant rouge s’allumait sur son tableau de bord. Et sa visite chez un garagiste a été sans équivoque : des câbles de sa voiture avaient été sectionnés. «Il a immédiatement constaté qu’il y avait deux câbles, un de chaque côté, endommagés, sans que ça empêche le freinage», rapporte l’élu. Et de poursuivre : «C’est clair, net et précis. Les câbles ABS ont été sectionnés. C’était totalement affirmatif de la part du garagiste. L’expert de l’assurance a aussi été absolument formel.»

Ni une ni deux, le président de l’association des maires du Nord a décidé de porter plainte contre X, le 9 janvier dernier. «Je suis incrédule devant une histoire pareille. Comment des gens peuvent être assez lâches pour agir de cette manière ?» a-t-il lâché. Bernard Gérard appelle tout témoin à se manifester dans le cadre de l’enquête en cours.

L’édile raconte au micro de France 3 qu’au Congrès des maires de France bon nombre de ses collègues lui ont raconté des péripéties similaires, et apporté leur soutien. «Nous sommes en première ligne. Être maire, c’est du sans répit», déplore-t-il. Parmi les soutiens reçus, Bernard Gérard a pu compter sur celui du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. «Plein (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Magali Berdah : la justice interdit à une femme de la mentionner sur les réseaux sociaux
Carrefour : des kilos de nourriture gaspillés dans le Sarthe créent la polémique
Parc des Princes : la Mairie de Paris veut apaiser les tensions avec le PSG
Les lignes téléphoniques d'un chef d'entreprise suspendues car il envoie trop de SMS
Une des plus vieilles librairies lyonnaises en lutte contre un géant de l'immobilier