La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 827,21
    -245,12 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Ce butin hors norme de 700.000 euros retrouvé chez des malfaiteurs

Une véritable caverne d'Ali Baba : cette idée a dû traverser l'esprit des enquêteurs de la police de Bergerac lorsque, au fil de mois d'enquête, la liste de leurs "trouvailles" s'est allongée. En tout, 7.000 objets d'une collection plus qu'éclectique ont été retrouvés, dont des œuvres d'art, des pièces de monnaies anciennes, des armes de collection, de l'ivoire, des bijoux, des livres anciens, des manuscrits et même de l'argenterie. Tout serait parti du vol d'un coffre-fort à Bergerac en Dordogne, raconte cet article du Figaro du samedi 7 mai. En 2021, trois suspects sont arrêtés. L'un d'entre eux est numismate. C'est en réalisant des perquisitions chez ces individus et dans des lieux qui leur sont liés que les enquêteurs découvrent des box, des hangars, et surtout près de cinquante caches qui regorgent de trésors, décrit France 3 dans un article du 27 avril.

En tout, près de 7.000 objets sont répertoriés. Ils vaudraient au minimum 700.000 euros, souligne le média local. Les suspects, qui ont été mis en examen, "ne justifient pas de la propriété légale ou illégale" de ces objets, et n'expliquent "ni [les] circonstances de leur acquisition [ni les] raisons de leur détention", détaille le commandant de police interrogé par Le Figaro. Certains de ces objets proviennent bien de vols, des propriétaires s'étant déjà manifestés, détaille le quotidien.

Il s'agit désormais de retrouver à qui appartiennent tous les éléments de ce bric-à-brac. Pour ce faire, la police de Bergerac a mis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les trésors de Bernard Tapie mis en vente aux enchères, les négociations de l'UE relatives à l'embargo sur le pétrole russe qui continuent... Le flash éco du jour
Guerre en Ukraine : le G7 s'engage à ne plus acheter de pétrole russe
Embargo sur le pétrole russe au sein de l'UE : les discussions difficiles continuent
Le couple touchait des allocations familiales et menait un train de vie dispendieux
Gironde : une voiture de sport à plus de 200.000 euros saisie sur un rodéo à Mérignac

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles