La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 109,92
    -168,22 (-1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Budget de la Sécu : Elisabeth Borne actionne pour la troisième fois le 49.3

olrat/Adobe Stock

Elisabeth Borne a de nouveau engagé mercredi 26 octobre à l'Assemblée la responsabilité de son gouvernement via le 49.3, sur l'ensemble du projet de budget 2023 de la Sécurité sociale, concluant une séance hachée et houleuse à l'Assemblée, en l'absence volontaire des députés Nupes et RN. Le texte final "tient compte de vos échanges en commission", a assuré Elisabeth Borne aux députés restants dans l'hémicycle peu après 23H30, affirmant que "plus de 150 amendements ont été retenus, de la majorité comme des oppositions". "Le gouvernement nous a autorisés à examiner 9 articles sur 53, il a fait son tri dans les amendements à sa convenance", a critiqué le communiste Pierre Dharréville. "A cette voie autoritaire, le gouvernement aura ajouté le 'cynisme et le désordre'", a tancé Eric Coquerel (LFI).

La cheffe du gouvernement a notamment cité des mesures pour le "meilleur financement des services à domicile", "l'accroissement des contrôles des Ehpad", "le renforcement de la permanence des soins", "une meilleure prise en charge des enfants en situation de polyhandicap", ou encore "la prise en charge à 100% des prothèses capillaires pour les femmes atteintes de cancer". Invoquant les "1.160 amendements restants", et "les délais fixés par la Constitution", elle a invoqué l'article 49 alinéa 3 de la Constitution sur l'ensemble du texte, qui permettra son adoption sans vote en première lecture à 23h41 jeudi soir, selon la présidente de l'Assemblée, sauf si une motion de censure était déposée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des boutiques de vente de CBD fermées dans le cadre d'une enquête pour trafic de stupéfiants
Prix de l'énergie : 275 millions d'euros d'aides de l'Etat pour les universités
Poursuivis par la police, ils jettent 13.000 euros par les fenêtres de leur voiture
Des conditions d’accès au chômage plus strictes, les aides anti-inflation pour alléger vos factures… Le flash éco du jour
Des avancées notables pour les professeurs contractuels