Publicité
La bourse ferme dans 7 h 22 min
  • CAC 40

    7 945,19
    +10,16 (+0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 961,50
    -1,70 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0811
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    2 355,90
    -8,20 (-0,35 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 502,48
    -185,60 (-0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 455,31
    -0,55 (-0,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,85
    -0,38 (-0,48 %)
     
  • DAX

    18 452,67
    -20,62 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    8 181,00
    -2,07 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 225,40
    -251,61 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2705
    +0,0001 (+0,01 %)
     

Bronchiolite : Pfizer espère lancer son vaccin contre la bronchiolite en automne 2023

Oksana Kuzmina/Adobe Stock

C’est un nouveau gros coup pour ce géant américain de l’industrie pharmaceutique. Après avoir inondé le monde de son antidote contre le Covid-19, Pfizer s’apprête désormais à lancer son vaccin contre la bronchiolite, rapporte Le Figaro, jeudi 9 mars. Cette maladie touche 33 millions de bébés chaque année dans le monde, dont 120.000 trouvant la mort à son issue. Avec ce sérum permettant de traiter un VRS (virus respiratoire syncytial), le laboratoire américain cible principalement les femmes enceintes et les personnes âgées.

Démarrés depuis octobre dernier, les tests devraient bientôt être approuvés par l’autorité sanitaire américaine, la FDA. « Nous espérons obtenir un feu vert à temps pour pouvoir déployer notre vaccin dès la prochaine saison hivernale, a indiqué Annaliesa Anderson, responsable scientifique de la R&D de la division vaccins de Pfizer au Figaro. « Nous bénéficions de procédures accélérées aux États-Unis et en Europe », a-t-elle ajouté. D’après elle, le vaccin à destination des seniors devrait être approuvé aux alentours du mois de mai et celui pour les femmes enceintes dès le mois d’août.

La France, actuellement en proie au VRS, devrait, elle aussi, rapidement suivre le mouvement. Chaque année, 50.000 hospitalisations sont à déplorer sur le territoire, dont 69 % d’enfants en bas âge de moins d'un an. Une aubaine pour Pfizer, qui ne se cache pas de vouloir également conquérir l’Europe. Le géant américain a d’ores et déjà lancé la production de milliers de doses à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

BNP Paribas, Société générale, Crédit agricole... nos banques plongent en Bourse
Temu, l’appli chinoise de "shopatainment" qui fait un carton arrive en France
CAC 40 : la Bourse plombée par la clôture rouge vif de Wall Street, les banques inquiètent
Casino encore dans le rouge vif en 2022, la dette reste lourde
Crédit Mutuel : le contexte "difficile" provoque un bénéfice net en légère baisse de 3,4% en 2022