La bourse ferme dans 4 h 27 min

BPCE : Groupe BPCE : Résultats du T3-20 et 9M-20

BPCE
·66 min de lecture

Paris, le 5 novembre 2020

Résultats du T3-20 et 9M-20

Très bonne dynamique et hausse des revenus des métiers de Banque de Proximité et Assurance

Nouvelles trajectoires créatrices de valeur dans les métiers d’AM et BGC

Niveau de solidité financière parmi les plus élevés en Europe

9M-20 : PNB de 16,2 Md€, résultat net publié1 de 986 M€ et résultat net sous-jacent1 de 1,5 Md€, intégrant une politique de provisionnement toujours prudente

T3-20 publié : PNB de 5,5 Md€ et résultat net de 674 M€ en baisse de 28%

Banque de Proximité et Assurance : hausse des revenus et de la rentabilité ; très bonnes performances au T3-20, hausse de 4,8% du PNB et de 9,9% du résultat brut d’exploitation, portées par la dynamique commerciale et la bonne maitrise des coûts

  • Encours de crédits : hausse de 11% sur un an, portée par les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne pour les clients individuels, professionnels et entreprises

  • Assurance : poursuite du développement de l’activité avec une croissance des revenus de 7,1% au T3-20 et 8,3% sur 9M-20

  • Solutions et Expertises Financières : PNB en augmentation de 2,5% sur 9M-20 et de 6,5% au T3-20 portée par la synergie avec les réseaux

Gestion d’actifs et de Fortune : 910 Md€ d’actifs sous gestion à fin septembre 2020, bonne dynamique aux US et sur les expertises ESG. 1 060 Md€ d’actifs sous gestion à début novembre après la fusion entre Ostrum AM et LBP AM

  • Collecte nette au T3-20 de +2Md€2, portée notamment par les expertises de Loomis et Mirova

  • PNB en baisse limitée de 6 % au T3-20 YoY hors commissions de surperformance

  • Création d’un leader européen de la gestion de taux et assurantielle 100% ISR, avec la finalisation de la fusion Ostrum AM-LBP AM.

Banque de Grande Clientèle : profitabilité opérationnelle en forte amélioration vs. T2-20

  • PNB de 703 M€ au T3-20, -10% YoY

  • +28% YoY pour les activités IB/M&A au T3-20 grâce au développement des expertises DCM, M&A aux US et à la plateforme Asie-Pacifique

Amélioration de l’efficacité opérationnelle : baisse des frais de gestion de 3,2% au T3-20 et 2,7%3 sur 9M-20

  • Baisse des frais de gestion de 2,6% dans les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne sur 9 mois

  • Natixis : nouveau plan de transformation et efficacité opérationnelle avec un objectif de 350 M€ de réduction de coûts à l’horizon 2024

Coût du risque : politique de provisionnement toujours prudente

  • Nouveau provisionnement prévisionnel de 120 M€ au T3-20, soit un total de 673 M€ sur 9M-20

  • Stabilité du risque avéré sur 9M-20 dans les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne vs. 9M-19

  • Coût du risque du groupe à 38pb sur 9M-20 et 32pb au T3-20

Niveau de capital, de notations financières et extra-financières au meilleur niveau de l’industrie bancaire

  • Ratio de CET14 à 15,9% à fin septembre 2020, 510pb au-dessus du MDA

  • Notation de crédit LT confirmée à A1/A+ par 4 agences de notations

  • Rehaussement de la notation du Groupe BPCE à AA par l’agence MSCI

Avancées stratégiques : mise en d’œuvre de nouvelles trajectoires créatrices de valeur durable

  • BGC – Dérivés Actions : Arrêt des produits les plus complexes et limites d’exposition revues à la baisse sur les produits à profil de risque faible et modéré. Ces produits seront essentiellement offerts aux réseaux du Groupe BPCE et aux clients stratégiques de Natixis

  • BGC – Oil &Gas : sortie totale des activités de gaz de schiste aux Etats-Unis d’ici 2 ans

  • H20 AM : discussions engagées sur une possible cession graduelle5 de la participation de Natixis IM dans H2O AM et sur une reprise ordonnée de la distribution6 par la société de gestion sur une période de transition jusqu’à fin 2021

Laurent Mignon, président du directoire du Groupe BPCE, a déclaré : « Le groupe BPCE fait mieux que résister à la crise et sa prolongation attendue, notamment grâce au très bon niveau d’activité dans nos deux grands réseaux, les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne. Toutes nos équipes sont mobilisées pour accompagner au plus près nos clients et rechercher avec eux les meilleures solutions financières pour affronter cette crise. Notre solidité financière, notre modèle coopératif de banque universelle proche des territoires et la qualité de nos offres seront des atouts essentiels pour traverser cette période. Une nouvelle trajectoire créatrice de valeur est engagée pour Natixis et notre groupe, solide, uni et transformé, qui poursuit activement ses travaux pour élaborer son prochain plan stratégique. »

1 Voir note méthodologique et après retraitement de l’impact IFRIC 21 2 Hors H2O AM 3 hors contribution au FRU 4 Estimation à fin septembre 2020 5 Cette évolution serait soumise à l’examen et à l’approbation des autorités réglementaires compétentes


Les états financiers trimestriels du Groupe BPCE au 30 septembre 2020, arrêtés par le directoire du 3 novembre 2020, ont été vérifiés et contrôlés par le conseil de surveillance, présidé par Pierre Valentin, du 5 novembre 2020.

Groupe BPCE :

Données retraitées

T3-20

T3-19

% Variation

9M-20

9M-19

% Variation

m€

Produit net bancaire

5 511

5 757

-4,3%

16 237

17 470

-7,1%

Frais de gestion

-3 905

-4 011

-2,6%

-12 288

-12 624

-2,7%

dont frais de gestion hors FRU

-11 889

-12 248

-2,9%

Résultat brut d’exploitation

1 606

1 746

-8,1%

3 949

4 845

-18,5%

Coût du risque

-589

-320

84,2%

-2 074

-939

x2,2

Gains ou perte sur autres actifs

7

6

21,0%

-122

-25

Résultat avant impôt

1 083

1 494

-27,5%

1 913

3 979

-51,9%

Impôts sur le résultat

-342

-383

-10,8%

-727

-1 366

-46,8%

Intérêts minoritaires

-39

-179

-78,4%

-68

-408

-83,2%

Résultat net part du groupe hors contribution nette de Coface

703

931

-24,5%

1 118

2 206

-49,3%

Contribution nette de Coface

-29

12

-131

35

Résultat net part du groupe incluant la contribution nette de Coface

674

943

-28,5%

986

2 241

-56,0%

Coface : changement de méthode au 31 mars 2020
Suite à l’annonce le 25 Février 2020 de la cession de 29,5% de la participation dans Coface, la contribution de Coface au compte de résultat est isolée sur une ligne « Contribution nette de Coface ».

Eléments exceptionnels

m€

T3-20

T3-19

9M-20

9M-19

Réévaluation des actifs associés aux TSS en devises

Produit net bancaire

Hors métiers

3

14

3

15

Contribution au fonds de solidarité Assurance

Produit net bancaire

Assurance & hors métiers

-16

Coûts de transformation et de restructuration

Frais de gestion/ Coût du risque / Gains ou pertes sur autres actifs / Ecarts d’acquisition

Métiers & hors métiers

-110

-94

-384

-394

Impact du défaut du Liban sur ADIR, société d'assurance

Quote-part des entreprises mises en équivalence

Assurance

-14

Cessions d’actifs et dépréciations

Quote-part des entreprises mises en équivalence / Gains ou pertes sur autres actifs

Métiers & hors métiers

-10

-40

Total des impacts sur le résultat avant impôt

hors contribution nette de Coface

-107

-80

-420

-419

Total des impacts sur le résultat net part du groupe

hors contribution nette de Coface

-61

-64

-264

-378

Coface

Perte en capital

Coface contribution nette

-34

-146

Dépréciation de la valeur résiduelle

Coface contribution nette

-11

-47

Coûts de transformation/ dépréciation d'écarts d'acquisition

Coface contribution nette

Total des impacts sur le résultat avant impôt

-45

-186

-1

Total des impacts sur le résultat net

-32

-136

0

part du groupe

D’un point de vue comptable, la perte en capital de Coface est classée en « gains ou pertes sur autres actifs » et « la dépréciation de la valeur résiduelle » est classée en « quote-part des entreprises mises en équivalence ». Voir en annexe pour la réconciliation comptable.


1. Groupe BPCE, performances sous-jacentes

Chiffres sous-jacents

T3-20

T3-19

% Variation



9M-20



9M-19

% Variation

m€

Produit net bancaire

5 503

5 743

-4,2%

16 245

17 455

-6,9%

Frais de gestion

-3 801

-3 928

-3,2%

-12 052

-12 347

-2,4%

dont frais de gestion hors FRU

-11 652

-11 970

-2,7%

Résultat brut d’exploitation

1 702

1 815

-6,2%

4 193

5 108

-17,9%

Coût du risque

-585

-320

82,8%

-2 069

-929

x2,2

Résultat avant impôt

1 190

1 574

-24,4%

2 333

4 398

-46,9%

Impôts sur le résultat

-367

-404

-9,2%

-852

-1 390

-38,7%

Intérêts minoritaires

-59

-174

-66,3%

-99

-424

-76,5%

Résultat net part du groupe hors contribution nette de Coface

764

996

-23,2%

1 382

2 584

-46,5%

Résultat net part du groupe hors contribution nette de Coface

646

892

-27,6%



1 500

2 688

-44 2%

après retraitement de l'impact IFRIC 21

Coefficient d'exploitation1

71,8%

70,7%

1,1pp

73,3%

70,0%

3,3pp

Sauf indication contraire, les données financières et commentaires afférents portent sur les résultats sous-jacents, c’est à dire retraités des éléments exceptionnels détaillés en page 2 et les variations sont exprimées entre le T3-20 et le T3-19, le 9M-20 et le 9M-19.

Le produit net bancaire s’établit pour le Groupe BPCE à 5,5 milliards d’euros au T3-20 et à 16,2 milliards d’euros sur 9M-20, en diminution sur un an de respectivement 4,2% et de 6,9%.

Le pôle Banque de proximité et Assurance a bénéficié d’une reprise dynamique de l’activité après le confinement et affiche des solides performances au T3-20 avec une hausse des revenus de 4,8% sur un an. Sur 9 mois, les encours de crédits progressent de 11,1%, portés par une mobilisation forte auprès de la clientèle par les deux réseaux avec notamment la distribution de Prêts Garantis par l’Etat ainsi que des très bons niveaux de production en crédit immobilier et crédit à la consommation. Sur la même période, les encours d’épargne de bilan augmentent de 15,3%.
Dans la Gestion d’actifs, après avoir subi la forte volatilité des marchés financiers au S1-20, les actifs sous gestion au 30 septembre 2020 retrouvent un niveau proche de fin septembre 2019 à 910 milliards. Au T3-20, la dynamique se maintient sur la collecte aux Etats-Unis et les expertises ESG. Le taux de marge (hors commissions de surperformance) est stable par rapport au T2-20 à 28pb.
Au sein de la Banque de Grande Clientèle, les métiers de Fixed income intègrent un recul des activités sur le change mais une stabilité sur les activités de taux au T3-20. Le segment Equity avait été fortement impacté par l’annulation des dividendes au S1-20 mais affiche une contribution positive au T3-20 avec des revenus à 34 millions d’euros. Les revenus de Global Finance sont soutenus par la bonne dynamique des financements d’Infrastructure, et les métiers d’Investment banking/M&A enregistrent une solide croissance des revenus au T3-20 et sur 9M-20 sur un an de respectivement 28% et 19%.

Les frais de gestion sont en baisse de 3,2% au T3-20 et de 2,7% sur 9M-20 hors contribution au Fonds de Résolution Unique. La baisse des frais de gestion illustre la stricte discipline sur les coûts à travers tous les métiers et la flexibilité de la structure de coûts notamment pour la Gestion d’actifs et la Banque de Grande Clientèle. La diminution des frais de gestion s’établit sur 9M-20 à 2,6% pour les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Épargne, à 2,2% pour Solutions et Expertises Financières, à 7,5% pour la Gestion d’actifs et de fortune et à 4,7% pour la Banque de Grande Clientèle. La hausse des frais de gestion pour l’Assurance (+5,1% sur 9M-20) et pour les Paiements (+4,4% sur 9M-20) reste inférieure à la croissance des revenus, générant ainsi des effets de ciseaux positifs dans les deux métiers.
Au sein de Natixis, un nouveau plan de transformation et efficacité opérationnelle à horizon 2024 est lancé avec un objectif de 350 M€ de réduction de coûts, qui concernera l’ensemble des métiers et des fonctions supports.

Le coefficient d’exploitation après retraitement de l’impact IFRIC 21 s’établit à 71,8% (+1,1pp) au T3-20 et à 73,3% sur 9M-20 (+3,3pp). Le résultat brut d’exploitation se contracte de 6,2% au T3-20 et de 17,9% sur 9M-20 à respectivement 1 702 millions d’euros et 4 193 millions d’euros.

Le montant du coût du risque pour le Groupe BPCE s’élève à 585 millions d’euros au T3-20 (+82,8% sur un an) et à 2 069 millions d’euros sur 9M-20, soit plus du double par rapport à 9M-19.
La dégradation du contexte économique se traduit par une hausse significative du coût du risque qui s’inscrit dans le cadre d’une politique prudente de provisionnement. Le montant du provisionnement des encours classés en statut 1 (« Stage 1 ») ou en statut 2 (« Stage 2 ») a été revu pour tenir compte de la détérioration des perspectives économiques ainsi que des mesures de soutien mises en place par le gouvernement français.
Ainsi, la provision globale spécifique IFRS 9 (« forward-looking ») atteint 673 millions d’euros sur 9M-20 dont une dotation de 120 millions d’euros au T3-20. Hors « forward looking », les provisions s’élèvent à 1 396 millions d’euros sur 9M-20 dont 464 millions d’euros au T3-20, en baisse par rapport au T2-20. Le coût du risque avéré reste faible globalement pour la Banque de Proximité et Assurance.
La Banque de Grande Clientèle voit son coût du risque multiplié par 3,5 à 667 millions d’euros sur 9M-20, la hausse des provisions concerne notamment les expositions énergies et ressources naturelles ainsi que quelques corporates.

Le coût du risque ressort à 38 pb rapporté aux encours bruts de la clientèle pour le Groupe BPCE sur 9M-20 (29 pb au T1-20, 55 pb au T2-20 et 32 pb au T3-20) dont 12 pb au titre de la provision « forward-looking » (8 pb au T1-20, 23 pb au T2-20 et 6 pb au T3-20). Il s’établissait à 18 pb sur 9M-19.
Sur 9M-20, le coût du risque s’établit à 30 pb pour le pôle Banque de proximité et Assurance (18 pb sur 9M-19) dont 13 pb au titre de la provision « forward-looking » et à 136 pb pour la Banque de Grande Clientèle (40 pb sur 9M-19) dont 20 pb au titre de la provision « forward-looking ».

Le taux d’encours douteux sur l’encours de crédit brut s’élève à 2,7% au 30 septembre 2020, stable par rapport à fin 2019.

Le résultat net publié part du groupe au T3-20 s’élève à 674 millions d’euros en baisse de 28,5% par rapport au T3-19. Sur 9M-20, il atteint 986 millions d’euros et se contracte de 56,0% sur un an.
Le résultat net part du groupe sous-jacent après retraitement de l’impact IFRIC 21 et excluant la contribution nette de Coface s’établit à 646 millions d’euros au T3-20 et à 1 500 millions d’euros sur 9M-20, en baisse sur un an de respectivement 27,6% et 44,2%.

1 Voir note méthodologique et après retraitement de l’impact IFRIC 21


2. Fonds propres et capacité d’absorption des pertes

2.1 Niveau de CET11

Le ratio de CET11,2 du Groupe BPCE à fin septembre 2020 atteint un niveau estimé à 15,9%, contre 15,4% au 30 juin 2020. La variation du trimestre se compose de :

  • la mise en réserve des résultats : + 12 pb,

  • la variation des risques pondérés : + 26 pb,

  • l’émission de parts sociales et le paiement en parts sociales des intérêts sur parts sociales : + 6 pb,

  • l’impact de la non déduction des engagements de paiement irrévocables : +17 pb,

  • d’autres éléments : -6 pb

Le Groupe BPCE dispose d’un coussin de 510 pb au-dessus du seuil de déclenchement du montant maximal distribuable (MDA) à fin septembre 2020.

De plus, en réponse à la crise, pour soutenir le financement des entreprises, l’assouplissement des règles européennes relatives aux exigences de fonds propres autorise une moindre pondération des expositions sur les PME, soit une réduction estimée des risques pondérés de 8,9 Md€. Cette mesure, non encore prise en compte, correspondrait à un gain de 34 pb de ratio de CET1.

2.2 Ratio de TLAC1: Objectif du plan stratégique 2018-2020 déjà atteint depuis juin 2018

La capacité totale d’absorption des pertes (TLAC, pour Total Loss-Absorbing Capacity) estimée à fin septembre 2020 s’élève à 100,9 milliards d’euros. Le ratio de TLAC en pourcentage des risques pondérés est estimé à 23,8% à fin septembre 2020, très supérieur aux exigences du FSB de 19,51%.

2.3 Ratio de MREL

Exprimé en pourcentage des risques pondérés au 30 septembre 2020, le ratio de MREL subordonné et le ratio MREL total du Groupe BPCE s’établissent respectivement à 23,8% et à 30,8%, très au-dessus des exigences minimales du SRB de respectivement 20,4%2 et 25,4%2.

2.4 Ratio de levier

Au 30 septembre 2020, le ratio de levier1 estimé s’établit à 5,5%3,4

2.5 Réserves de liquidité à un niveau élevé

Le LCR (Liquidity Coverage Ratio) pour le Groupe BPCE se situe bien au-dessus des exigences règlementaires de 100%, à 164% en moyenne des LCR de fin de mois du 3ème trimestre 2020.
Le montant des réserves de liquidité atteint 331 milliards d’euros à fin septembre 2020, soit un taux de couverture très élevé de 255% des dettes financières à court terme (y compris les tombées à court terme des dettes financières à moyen-long terme).

2.6 Programme 2020 de refinancement MLT entièrement réalisé

Pour 2020, la taille du plan de refinancement MLT avait été revue légèrement à la baisse en juillet 2020 pour tenir compte de l’anticipation de baisse sur les volumes de prêts dans le contexte actuel, soit un objectif total fixé entre 17 et 18 milliards d’euros (hors placements privés structurés et ABS) avec la répartition suivante légèrement modifiée par type d’instruments : 4 milliards d’euros d’obligations de rang senior non préféré, 5 milliards d’euros d’obligations de rang senior préféré et 8 à 9 milliards d’euros de covered bonds. L’objectif s’agissant des ABS était de 1,5 milliard d’euros.

Au 31 octobre, le Groupe BPCE a levé :

  • 17,8 milliards d’euros (hors placements privés structurés et ABS) dont 3,7 milliards d’euros en obligations de rang senior non préféré, 5,6 milliards d’euros en obligations de rang senior préféré et 8,5 milliards d’euros en covered bonds,

  • 2,0 milliards d’euros en ABS.

Le Groupe BPCE, a réalisé avec succès 2 émissions emblématiques au T3-20 ; il s’agit de ses deux premières émissions callable de rang senior non préféré :

  • 7NC6 sur le marché Euro le 9 septembre : 1,25 milliard d’euros avec un livre d’ordres final de 2,2 milliards d’euros,

  • 6NC5 sur le marché US Dollar le 29 septembre : 1,35 milliard d’US dollars avec un livre d’ordres final de 2,0 milliards d’US dollars.

1 Voir note méthodologique 2 Sur la base des TLOF et RWA estimés au 30 septembre 2020 3 Le ratio de levier s’élèverait à 5,8 % après exclusion de l’encours centralisé d’épargne réglementée du calcul du dénominateur du ratio, sous réserve de l’accord de la BCE et suivant la décision du 13 juillet 2018 du Tribunal de l’Union Européenne 4 Après déduction des expositions sur les banques centrales du dénominateur du ratio de levier


3. RÉSULTATS DES MÉTIERS

Sauf indication contraire, les données financières et commentaires afférents portent sur les résultats sous-jacents, c’est-à-dire retraités des éléments exceptionnels détaillés en page 2 et les variations sont exprimées entre T3-20 et le T3-19, le 9M-20 et le 9M-19.

3.1 Banque de Proximité et Assurance

Chiffres sous-jacents

T3-20

% Variation

9M-20

% Variation

m€

Produit net bancaire

4 162

4,8%

12 392

2,1%

Frais de gestion

-2 600

1,9%

-7 926

0,7%

Résultat brut d’exploitation

1 562

9,9%

4 466

4,6%

Coût du risque

-343

41,3%

-1 296

84,6%

Résultat avant impôt après retraitement IFRIC 21

1 210

4,0%

3 241

-11,0%

Coefficient d’exploitation1

63,2%

-1,7pp

63,7%

-0,9pp

Les encours de crédits affichent une croissance soutenue de 11,1% sur un an à 624 milliards d’euros à fin septembre 2020, dont 7,6% de hausse des crédits à l’habitat, 5,0%2 et 7,2% de hausse respectivement pour les crédits à la consommation et les crédits d’équipement.
A fin septembre 2020, les encours d’épargne hors l’encours d’épargne réglementée centralisé s’établissent à 523 milliards d’euros (+ 15,3%) et les dépôts à vue enregistrent une hausse de 28,6% sur un an.

Le produit net bancaire du pôle Banque de proximité et Assurance progresse au T3-20 de 4,8% à 4 162 millions d’euros, il croît de 2,1% sur 9M-20 à 12 392 millions d’euros.
Sur 9M-20, les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Épargne, malgré le contexte de la crise sanitaire et économique, n’enregistrent qu’une faible baisse de leurs revenus de 0,4% (hors provision Epargne Logement). Malgré ce contexte, les activités Solutions et Expertises financières ainsi que celles du pôle Assurance continuent de bien se développer en lien avec les réseaux avec des revenus en hausse respectivement de 2,5% et 8,3% sur un an sur 9M-20. Pour les activités Paiements, grâce à une bonne reprise au T3-20, les revenus augmentent de 1,4%.

Les frais de gestion s’établissent à 2 600 millions d’euros au T3-20, en hausse de 1,9%. Ils sont quasi-stables sur 9M-20 pour le pôle à 7 926 millions d’euros, intégrant une baisse de 2,6% pour les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne, de 2,2% pour Solutions et Expertises financières. Les métiers Assurance et Paiements enregistrent des hausses de respectivement 5,1% et 4,4% de leurs frais de gestion sur 9M-20 par rapport à 9M-19.
Le coefficient d’exploitation après retraitement de l’impact IFRIC 21 s’améliore sur un an de 1,7pp au T3-20 à 63,2% et de 0,9pp sur 9M-20 à 63,7%.

Les bonnes performances des métiers et la bonne maitrise des coûts conduisent à une hausse du résultat brut d’exploitation du pôle de 9,9% au T3-20 à 1 562 millions d’euros et sur 9M-20, de 4,6% à 4 466 millions d’euros.

La hausse significative du coût du risque reflète la politique de provisionnement prudente dans un contexte de dégradation de l’environnement économique. Il atteint 343 millions d’euro au T3-20 (+41,3 % vs. T3-19) et 1 296 millions d’euro sur 9M-20 (+84,6% vs. 9M-19). Le coût du risque se répartit sur 9M-20 : 520 millions d’euros pour le réseau Banque Populaire, 559 millions d’euros pour le réseau Caisse d’Épargne, 85 millions d’euros pour les métiers de SEF, 64 millions d’euros pour Oney Bank et 69 millions d’euros pour Banque Palatine.

Pour le pôle, le résultat avant impôt après retraitement de l’impact IFRIC 21 s’élève à 3 241 millions d’euros sur 9M-20, en retrait de 11,0% sur un an. Il ressort en hausse de 4,0% au T3-20 à 1 210 millions d’euros.

1 Voir note méthodologique et après retraitement de l’impact IFRIC 21 2Hors crédits à la consommation d’Oney Bank (progression de 9,6% en incluant Oney Bank)

3.1.1 Réseau Banque Populaire
Le réseau Banque Populaire regroupe les 14 Banques Populaires, dont la CASDEN Banque Populaire et le Crédit Coopératif ainsi que leurs filiales, le Crédit Maritime Mutuel et les sociétés de caution mutuelle.

Chiffres sous-jacents

T3-20

% Variation

9M-20

% Variation

m€

Produit net bancaire

1 618

3,2%

4 734

-1,6%

Frais de gestion

-1 045

-0,4%

-3 140

-2,2%

Résultat brut d’exploitation

573

10,3%

1 594

-0,5%

Coût du risque

-114

3,9%

-520

80,3%

Résultat avant impôt après retraitement IFRIC 21

460

12,1%

1 115

-17,9%

Coefficient d’exploitation1

65,3%

-2,1pp

66,1%

-0,4pp

Les encours de crédits augmentent de 14,4% sur un an, pour s’établir à 252 milliards d’euros à fin septembre 2020. Les encours d’épargne augmentent de 11,8% sur un an à 323 milliards d’euros à fin septembre 2020 (+ 12,3% pour l’épargne de bilan hors l’encours centralisé d’épargne réglementée).

Au T3-20, le produit net bancaire s’établit à 1 618 millions d’euros, en progression de 3,2% sur un an. Sur 9M-20, à 4 734 millions d’euros, il baisse de 1,6% sur un an (-1,0% hors provision Epargne Logement), intégrant une baisse de 0,3% de la marge nette d’intérêt (hors provision Epargne Logement), qui atteint 2 695 millions d’euros, et de 2,6% des commissions à 1 897 millions d’euros.
Les frais de gestion baissent de 0,4% au T3-20 et de 2,2% sur 9M-20, générant une amélioration du coefficient d’exploitation après retraitement de l’impact IFRIC 21, de 2,1pp au T3-20 à 65,3% et de 0,4 pp sur 9M-20 à 66,1%.

Le coût du risque est en hausse de 3,9% au T3-20 à 114 millions d’euros et augmente de 80,3% sur 9M-20, en conséquence d’un provisionnement prévisionnel prudent pour les prochains trimestres (Stage 1 et 2 sous IFRS 9) alors que le coût du risque avéré en Stage 3 est en baisse sur 9M-20. Le résultat avant impôt après retraitement de l’impact IFRIC 21 ressort en hausse de 12,1% à 460 millions d’euros au T3-20 et en baisse de 17,9% à 1 115 millions d’euros sur 9M-20.

3.1.2 Réseau Caisse d’Epargne
Le réseau Caisse d’Epargne regroupe 15 Caisses d’Epargne ainsi que leurs filiales.

Chiffres sous-jacents

T3-20

% Variation

9M-20

% Variation

m€

Produit net bancaire

1 737

-0,4%

5 246

-1,4%

Frais de gestion

-1 075

-2,1%

-3 329

-2,9%

Résultat brut d’exploitation

662

2,6%

1 917

1,3%

Coût du risque

-162

44,8%

-559

74,5%

Résultat avant impôt après retraitement IFRIC 21

498

-4,5%

1 380

-12,7%

Coefficient d’exploitation1

62,6%

-1,1pp

63,2%

-1,0pp

Les encours de crédits augmentent de 8,7% sur un an, à 310 milliards d’euros à fin septembre 2020 et les encours d’épargne enregistrent une hausse de 8,5% sur un an à 474 milliards d’euros (+ 14,6% pour l’épargne de bilan hors l’encours centralisé d’épargne réglementée).

Au T3-20, le produit net bancaire s’établit à 1 737 millions d’euros, en légère baisse de 0,4% sur un an. Sur 9M-20, à 5 246 millions d’euros, il baisse de 1,4% (+0,2% hors provision Epargne Logement) sur un an intégrant une baisse de 2,5% de la marge nette d’intérêt (hors provision Epargne Logement), à 2 812 millions d’euros, et une hausse de 1,4% des commissions à 2 387 millions d’euros.
Les frais de gestion baissent sur un an de 2,1% au T3-20 et de 2,9% sur 9M-20. Le coefficient d’exploitation après retraitement de l’impact IFRIC 21 s’améliore de 1,1pp au T3-20 et de 1,0pp sur 9M-20, à respectivement 62,6% et 63,2%. Il en résulte une hausse du résultat brut d’exploitation au T3-20 de 2,6% à 662 millions d’euros et sur 9M-20 de 1,3% à 1 917 millions d’euros.

Le coût du risque ressort à 162 millions d’euros au T3-20 et à 559 millions d’euros sur 9M-20, une détérioration sur un an de respectivement 44,8% et 74,5% pour prendre en compte les effets à venir de la dégradation de l’environnement économique.
Le résultat avant impôt après retraitement de l’impact IFRIC 21 décroit de 12,7% sur 9M-20 à 1 380 millions d’euros.

1 Voir note méthodologique et après retraitement de l’impact IFRIC 21

3.1.3 Solutions et Expertises financières

Chiffres sous-jacents

T3-20

% Variation

9M-20

% Variation

m€

Produit net bancaire

286

6,5%

840

2,5%

Frais de gestion

-149

-3,3%

-450

-2,2%

Résultat brut d’exploitation

137

19,8%

390

8,5%

Coût du risque

-35

x2,3

-85

36,8%

Résultat avant impôt après retraitement IFRIC 21

100

2,6%

306

3,0%

Coefficient d’exploitation1

52,6%

-5,3pp

53,4%

-2,7pp

Le produit net bancaire du pôle Solutions et Expertises financières est en hausse de 6,5% au T3-20 à 286 millions d’euros et de 2,5% sur 9M-20 à 840 millions d’euros, reflétant l‘activité dynamique du pôle avec les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Épargne en début d’année et la bonne reprise des activités depuis juin.

Après un net ralentissement pendant le confinement, les activités enregistrent un rebond au T3-20 dans le Crédit à la consommation avec des niveaux de production atteignant des niveaux élevés en septembre (+2% vs. septembre 2019).
Dans le métier Cautions et garanties, les primes brutes enregistrées sont en hausse de 9% sur un an sur 9M-20 notamment en raison de l’activité de garantie de prêts immobiliers.
L’activité Titres enregistre des niveaux records d’activité avec une hausse importante des volumes de transaction sur les marchés actions et donc une augmentation de 113% des transactions traitées sur 9M-20 par rapport à 9M-19.
Pour le Crédit-bail, le rebond au 3ème trimestre se traduit par une hausse de 14% de la production en crédit-bail mobilier et 13% de la production en location longue durée sur 9M-20.
Dans l’Affacturage, l’activité est restée dynamique dans les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Épargne avec une hausse de
10% du chiffre d’affaires affacturé sur 9M-20.

Les frais de gestion restent maîtrisés avec une baisse sur un an de 3,3% au T3-20 et 2,2% sur 9M-20 à respectivement 149 millions d’euros et 450 millions d’euros. Il en ressort une baisse de 2,7pp du coefficient d’exploitation après retraitement de l’impact IFRIC 21 à 53,4% sur 9M-20. Le résultat brut d’exploitation augmente fortement au T3-20, de 19,8% sur un an, pour s’établir à 137 millions d’euros. Sur 9M-20, il ressort également en nette hausse, de 8,5% par rapport à 9M-19, à 390 millions d’euros.

Le coût du risque enregistre une hausse sur 9M-20 de 36,8% par rapport à 9M-19, à 85 millions d’euros.

Le résultat avant impôt retraité de l’impact IFRIC 21 s’élève à 306 millions d’euros sur 9M-20, en progression de 3,0% sur un an. Il augmente de 2,6% au T3-20 à 100 millions d’euros.

3.1.4 Assurance
Les résultats présentés ci-dessous concernent le pôle Assurance de Natixis , Les résultats contributifs au Groupe BPCE sont différents de ceux publiés par Natixis , Pour une analyse plus détaillée des métiers et des résultats de Natixis, merci de vous reporter au communiqué de presse de Natixis que vous trouverez en ligne sur www.natixis.com

Chiffres sous-jacents

T3-20

% Variation

9M-20

% Variation

m€

Produit net bancaire

220

7,1%

683

8,3%

Frais de gestion

-117

5,7%

-367

5,1%

Résultat brut d’exploitation

103

8,7%

316

12,3%

Résultat avant impôt après retraitement IFRIC 21

97

6,3%

322

10,4%

Coefficient d’exploitation1

55,4%

-0,5pp

53,0%

-1,7pp

Le produit net bancaire progresse de 7,1% au T3-20 à 220 millions d’euros et de 8,3% sur 9M-20 à 683 millions d’euros.

Les primes2 sont globalement en retrait sur 9M-20 à 7,9 milliards d’euros, avec une décroissance marquée en assurance vie et prévoyance (-20 %) et une bonne croissance en assurance non vie (+6%).

Les actifs sous gestion2 s’élèvent à 70,7 milliards d’euros à fin septembre 2020. Depuis fin 2019, ils progressent de 3%, avec une collecte nette de 0,9 milliard d’euros sur les fonds euros et 1,7 milliard d’euros sur les unités de compte.
Les unités de compte représentent 25% des encours au 30 septembre 2020 et 35% de la collecte brute sur 9M-20 contre 29% sur 9M-19.
En assurance non vie, le taux d’équipement du réseau Banque Populaire atteint 27,8% (+0,2pp par rapport au T2-20) et celui du réseau Caisse d’Epargne 30,7% (+0,1pp par rapport au T2-20).

Les frais de gestion augmentent de 5,7% au T3-20 et de 5,1% sur 9M-20. Le coefficient d’exploitation s’améliore de 0,5pp au T3-20 à 55,4% et sur 9M-20 de 1,7pp à 53,0%. Le résultat brut d’exploitation enregistre une croissance de 8,7% au T3-20 et de 12,3% sur 9M-20.

Le résultat avant impôt retraité de l’impact IFRIC 21 s’établit à 97 millions d’euros au T3-20 (+6,3%) et 322 millions d’euros sur 9M-20 (+10,4%).

1 Voir note méthodologique et après retraitement de l’impact IFRIC 21 2 Hors traité de réassurance avec CNP Assurances

3.1.5 Paiements
Les résultats présentés ci-dessous concernent le pôle Paiements de Natixis. Les résultats contributifs au Groupe BPCE sont différents de ceux publiés par Natixis , Pour une analyse plus détaillée des métiers et des résultats de Natixis, merci de vous reporter au communiqué de presse de Natixis que vous trouverez en ligne sur www.natixis.com

Chiffres sous-jacents

T3-20

% Variation

9M-20

% Variation

m€

Produit net bancaire

117

13,6%

316

1,4%

Frais de gestion

-97

7,2%

-284

4,4%

Résultat brut d’exploitation

20

59,6%

32

-18,8%

Résultat avant impôt après retraitement IFRIC 21

20

77,5%

34

-9,7%

Le produit net bancaire ressort en hausse au T3-20 de 13,6%, portée par la reprise de la consommation durant l’été et un effet de rattrapage après le confinement. Sur 9M-20, il augmente de 1,4%.

Dans les activités de Payment Processing & Services, le nombre de transactions par cartes repart en hausse au T3-20 (+4% sur un an) après une forte baisse au T2-20 liée au confinement.
Au sein de Merchant Solutions, PayPlug a bénéficié de son positionnement auprès de ses clients cherchant à diversifier leurs canaux de distribution vers le digital et a multiplié son volume d’affaires sur un an par 2,1 au T3-20 et par 2,3 sur 9M-20. Dalenys continue d’enregistrer une bonne croissance des volumes d’activité (+13% sur un an au T3-20 et sur 9M-20) malgré le retrait sur certains secteurs tels que les voyages.

Les frais de gestion augmentent de 4,4% sur 9M-20 sur un an et de 7,2% au T3-20.
Le résultat brut d’exploitation enregistre une croissance de 59,6% au T3-20 et une baisse de 18,8% sur 9M-20.

Le résultat avant impôt s’établit à 34 millions d’euros sur 9M-20 (-9,7% sur un an) et à 20 millions d’euros au T3-20, en hausse de 77,5%.

3.1.6 Oney Bank

Chiffres sous-jacents

T3-20

9M-20

m€

Produit net bancaire

105

329

Frais de gestion

-71

-215

Résultat brut d’exploitation

34

114

Coût du risque

-18

-64

Résultat avant impôt après retraitement IFRIC 21

15

49

Coefficient d’exploitation1

67,7%

65,3%

Malgré le confinement, Oney bank a maintenu un niveau de production stable par rapport à 9M-19, à 2 116 millions d’euros dont 45% en paiement fractionné (en hausse de 42% sur un an), 33% en crédit affecté, 15% en crédit revolving et 7% en prêt personnel.

1 Voir note méthodologique et après retraitement de l’impact IFRIC 21

3.1.7 Banque Palatine

Les encours de crédits accordés à la clientèle ont progressé de 14,3% par rapport à fin septembre 2019, traduisant le soutien à l’économie réelle.

Sur 9M-20, le produit net bancaire s’établit à 246 millions d’euros, en légère baisse sur un an de 0,5%.

Les frais de gestion baissent sur un an de 6,2% sur 9M-20.

Compte tenu de cet effet de ciseaux positif, le résultat brut d’exploitation augmente de 8,4% sur 9M-20 sur un an.

Le coût du risque ressort à 69 millions d’euros sur 9M-20, une détérioration sur un an de 138,3% en raison de la crise économique et d’une dotation au titre des provisions IFRS 9 sur encours sains pour traduire les effets à venir de la dégradation de l’environnement économique.

Le résultat avant impôt après retraitement de l’impact IFRIC 21 décroit de 53,3% sur 9M-20 à 35 millions d’euros.

1 Voir note méthodologique et après retraitement de l’impact IFRIC 21


3.2 Gestion d’actifs et de fortune
Le pôle regroupe les activités de Gestion d’actifs et de Gestion de fortune de Natixis.
Les résultats contributifs au Groupe BPCE sont différents de ceux publiés par Natixis , Pour une analyse plus détaillée des métiers et des résultats de Natixis, merci de vous reporter au communiqué de presse de Natixis que vous trouverez en ligne sur www.natixis.com

Chiffres sous-jacents

T3-20

% Variation

9M-20

% Variation

% Variation change constant

m€

Produit net bancaire

744

-21,3%

2 222

-16,2%

-16,1%

Frais de gestion

-559

-13,4%

-1 669

-7,5%

-7,5%

Résultat brut d’exploitation

185

-38,2%

554

-34,6%

-34,5%

Résultat avant impôt

175

-41,6%

538

-36,5%

après retraitement IFRIC 21

Coefficient d’exploitation1

75,3%

6,8pp

75,0%

7,0pp

En Gestion d’actifs, la collecte nette2 atteint environ 2 milliards d’euros au 3ème trimestre 2020, intégrant une banque dynamique des affiliés en Amérique du Nord sur les stratégies fixed income et growth equity avec une collecte nette de 2 milliards d’euros. En Europe, Mirova continue d’attirer des flux positifs sur ses stratégies equity, compensant partiellement la décollecte en fixed income sur d’autres affiliés.

Au 30 septembre 2020, les actifs sous gestion2 s’élèvent à 910 milliards d’euros en Gestion d’actifs (hors plan d’épargne salariale), en progression au 3ème trimestre grâce à la collecte nette, un effet marché positif de 24 milliards d’euros et un effet change et périmètre négatif de 20 milliards d’euros.

Au T3-20, le produit net bancaire du pôle s’établit à 744 millions d’euros, en baisse de 21,3% par rapport au T3-19, dont 704 millions d’euros de revenus en Gestion d’actifs, en baisse de 22% sur un an et 40 millions d’euros de revenus pour la Gestion de fortune, en hausse de 7% sur un an.
Hors commissions de surperformance, les revenus de la Gestion d’actifs baissent de 6% sur un an alors que les frais de gestion se contractent de 14% sur la même période, illustrant la flexibilité de la structure de coûts inhérente au modèle multi-boutique.
Dans la Gestion d’actifs, les commissions de surperformance s’établissent à 33 millions d’euros au T3-20 contre 192 millions d’euros (dont 125 millions d’euros générés par H20) au T3-19. Après un impact négatif de 51 millions d’euros au S1-20, la valorisation du portefeuille de seed money génère un impact positif de 18 millions d’euros au T3-20, supérieur à la contribution au T3-19 de 12 millions d’euros.
En Gestion d’actifs, le taux de marge (hors commissions de surperformance) s’élève à environ 28 pb au global, stable par rapport au T2-20. Le taux de marge atteint environ 15 pb pour les affiliés européens (environ 26 pb hors fonds général en assurance vie) et environ 35 pb pour les affiliés américains, avec des actifs sous gestion moyens plus faibles pour Harris Associates.

Sur 9M-20, le produit net bancaire du pôle atteint 2 222 millions d’euros, en baisse de 16,2% sur un an (-16,1% à change constant). La Gestion d’actifs enregistre une baisse de 17% de ses revenus (-17% à change constant) à 2 105 millions d’euros. La Gestion de fortune affiche en revanche une hausse de 17% de ses revenus sur un an à 117 millions d’euros.

Les frais de gestion pour le pôle ressortent en baisse de 13,4% au T3-20 et de 7,5% sur 9M-20 (-7,5% à change constant). Le coefficient d’exploitation après retraitement de l’impact IFRIC 21 s’établit à 75,3% au T3-20 et 75,0% sur 9M-20, en hausse sur un an de respectivement 6,8pp et 7,0pp.

Le résultat brut d’exploitation s’établit à 185 millions d’euros au T3-20 (-38,2% par rapport au T3-19) et à 554 millions d’euros sur 9M-20 (-34,6% par rapport à 9M-19, -34,5% à change constant).

Le résultat avant impôt après retraitement de l’impact IFRIC 21 atteint 175 millions d’euros au T3-20 (-41,6%) et 538 millions d’euros sur 9M-20 (-36,5%).

1 Voir note méthodologique et après retraitement de l’impact IFRIC 21 2 L’Europe comprend notamment Dynamic Solutions et les actifs sous gestion de Vega IM et exclut ceux de H20 AM au T3-20; l’Amérique du Nord comprend notamment WCM IM


3.3 Banque de Grande Clientèle
Le pôle Banque de Grande Clientèle (BGC) regroupe les activités de Global markets, Global finance, Investment banking et M&A de Natixis ,
Les résultats contributifs au Groupe BPCE sont différents de ceux publiés par Natixis , Pour une analyse plus détaillée des métiers et des résultats de Natixis, merci de vous reporter au communiqué de presse de Natixis que vous trouverez en ligne sur www.natixis.com

Chiffres sous-jacents

T3-20

% Variation

9M-20

%
Variation

% Variation change constant

m€

Produit net bancaire

703

-10,3%

1 910

-21,6%

-21,6%

Frais de gestion

-508

-1,9%

-1 542

-4,7%

-4,6%

Résultat brut d’exploitation

195

-26,5%

368

-55,1%

-55,2%

Coût du risque

-199

x3,4

-667

x3,5

Résultat avant impôt

-11

ns

-283

ns

après retraitement IFRIC 21

Coefficient d’exploitation1

73,6%

6,4pp

80,3%

14,2pp

Au T3-20, le produit net bancaire du pôle Banque de Grande Clientèle progresse par rapport aux 1er et 2ème trimestres de l’année mais s’établit en retrait sur un an de 10,3% à 703 millions d’euros. Il atteint 1 910 millions d’euros sur 9M-20, en baisse de 21,6% par rapport à 9M-19 (-21,6% à change constant).

Au sein de Global markets, les revenus de FICT au T3-20, à 216 millions d’euros, enregistrent une baisse sur un an découlant d’une contribution moindre des activités change mais avec un niveau stable sur les activités taux. Pour le métier Equity, le premier semestre avait été marqué par l’annulation des dividendes qui avaient engendré des impacts négatifs sur les valorisations des dérivés, au 3ème trimestre les revenus sont positifs à 34 millions d’euros. Une revue stratégique du métier Dérivés actions a été réalisée, conduisant à l’arrêt des produits les plus complexes et à revoir à la baisse les limites l’exposition sur les produits à profil de risque faible et modéré. Ces produits seront essentiellement offerts aux réseaux du Groupe BPCE et aux clients stratégiques de Natixis.

Les revenus de Global finance, à 325 millions d’euros, sont stables au T3-20 par rapport au T2-20 et en baisse par rapport à une base de référence élevée au 3ème trimestre en 2019. Les revenus du portefeuille de prêts progressent, compensant partiellement la baisse des commissions sur la syndication. La dynamique commerciale s’est maintenue sur les activités Infrastructure alors que les segments Aviation, Real Estate et Energy sont en retrait.

Les revenus des métiers Investment banking et M&A sont en croissance de 28% au T3-20 sur un an à 94 millions d’euros (+ 19% sur 9M-20), intégrant la bonne dynamique des activités DCM, les très bonnes performances de la plateforme APAC et la reprise en M&A, notamment pour PJ Solomon et Fenchurch.

Les frais de gestion diminuent de 1,9% au T3-20 et de 4,7% sur 9M-20 (- 4,6% à change constant) grâce à une stricte discipline sur les coûts.
Le résultat brut d’exploitation décroit à 195 millions d’euros (- 26,5% sur un an) au T3-20 et à 368 millions d’euros sur 9M-20 (- 55,1% à change courant, - 55,2% à change constant).

Le coût du risque s’établit à 199 millions d’euros au T3-20 et 667 millions d’euros sur 9M-20, une augmentation significative sur un an découlant d’une hausse des provisions notamment sur le secteur énergie et d’une provision IFRS 9 forward-looking en lien avec la dégradation du contexte économique.
Il en résulte un résultat avant impôt après retraitement de l’impact IFRIC 21 de -11 million d’euros au T3-20 et de -283 millions d’euros sur 9M-20.

1 Voir note méthodologique et après retraitement de l’impact IFRIC 21


ANNEXES

Précisions méthodologiques

Retraitement de l’impact IFRIC 21
Les résultats, coefficients d’exploitation et ROE après retraitement de l’impact IFRIC 21 se calculent en prenant en compte ¼ du montant des taxes et contributions relevant de l’interprétation IFRIC 21 pour un trimestre donné ou ½ du montant des taxes et contributions relevant de l’interprétation IFRIC 21 pour un semestre , En pratique, pour le Groupe BPCE, les principales taxes concernées par IFRIC 21 sont la contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S) et les contributions et prélèvements de nature réglementaire (taxe de risque systémique des banques, contribution pour frais de contrôle de l’ACPR, contribution au Fonds de résolution unique et au Mécanisme de surveillance unique).

Produit net bancaire
La marge nette d’intérêt clientèle hors épargne logement est calculée sur la base des intérêts sur opérations avec la clientèle en excluant les intérêts nets sur l’épargne centralisée (Livret A, Livret Développement Durable, Livret Epargne Logement) ainsi que la variation de la provision épargne logement. Les intérêts nets sur épargne centralisée sont assimilés à des commissions.

Frais de gestion
Les frais de gestion correspondent à l’agrégation des “charges générales d’exploitation” (telles que présentées dans le document de référence, note 4 ,7 en annexe des comptes consolidés du Groupe BPCE) et des “dotations nettes aux amortissements et aux dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles”.

Coût du risque
Le coût du risque est exprimé en points de base et mesure le niveau de risque par pôle métier, en pourcentage du volume des encours de crédit ; il est calculé en rapportant la dotation nette au titre du risque de crédit de la période aux encours bruts de crédits à la clientèle début de période.

Encours de crédit et d’épargne
Les retraitements effectués pour le passage des encours comptables aux encours de gestion de crédit et d’épargne sont les suivants :

  • Encours d’épargne : les encours de gestion excluent de leur périmètre les dettes représentées par un titre (bons de caisse ou bons d’épargne)

  • Encours de crédit : les encours de gestion excluent de leur périmètre les titres assimilés à des prêts et créances sur clientèle et autres titres assimilés à de l’activité financière.

Solvabilité & déduction des IPC

  • Les fonds propres Common Equity Tier 1 sont déterminés conformément aux règles CRR / CRD IV applicables et après déduction des engagements de paiement irrévocables

  • Les fonds propres additionnels de catégorie 1 tiennent compte des émissions subordonnées devenues non éligibles plafonnées au taux de phase-out en vigueur.

  • Le calcul du ratio de levier s’effectue selon les règles de l’Acte délégué publié par la Commission Européenne le 10 octobre 2014, sans mesures transitoires , Les opérations de financement sur titres traitées avec des chambres de compensation sont compensées en application des principes posés par IAS 32, sans prise en compte des critères de maturité et devises.
    Suite à la décision du 13 juillet 2018 du Tribunal de l’Union européenne, le Groupe BPCE a de nouveau sollicité l’accord de la BCE pour exclure l’encours centralisé d’épargne réglementée du calcul du dénominateur du ratio.

Capacité totale d’absorption des pertes
Le montant des passifs éligibles au numérateur du TLAC (capacité d’absorption des pertes) est déterminé selon notre interprétation de la Term Sheet publiée par le FSB le 09/11/2015 “Principles on Loss-absorbing and Recapitalisation Capacity of G-SIBs in Resolution”.
Ce montant se compose des 4 éléments suivants :

  • Fonds propres Common Equity Tier 1 conformément aux règles CRR / CRD IV applicables

  • Fonds propres additionnels de catégorie 1 conformément aux règles CRR / CRD IV applicables

  • Fonds propres de catégorie 2 conformément aux règles CRR / CRD IV applicables

  • Passifs subordonnés non reconnus dans les fonds propres cités précédemment et dont la maturité résiduelle est supérieure à 1 an, à savoir :

    • La part des instruments de fonds propres additionnels de catégorie 1 non reconnus en fonds propres (ie pris dans le phase-out)

    • La part de la décote prudentielle des instruments de fonds propres de catégorie 2 d’une maturité résiduelle supérieure à 1 an

    • Le montant nominal des titres seniors non préférés d’une maturité supérieure à 1 an

Les montants éligibles diffèrent quelque peu des montants retenus pour le numérateur des ratios de solvabilité, ces montants éligibles sont déterminés selon les principes de la Term Sheet du FSB du 09/11/2015.

Liquidité
Les réserves de liquidité totales comprennent :

  • Les actifs éligibles banques centrales incluent : les titres éligibles BCE non éligibles LCR pris pour leur valorisation BCE après haircut BCE, les titres retenus (titrisations et covered bonds) disponibles et éligibles à la BCE pris pour leur valorisation BCE après haircut BCE et les créances privées disponibles et éligibles au refinancement en banques centrales (BCE et Fed), nets des refinancements banques centrales,

  • Les actifs éligibles LCR constituant la réserve LCR du groupe pris pour leur valorisation LCR,

  • Les liquidités placées auprès des banques centrales (BCE et Fed), nettes des dépôts des Money Market Funds US et auxquelles est ajoutée la monnaie fiduciaire.

Le refinancement court terme correspond aux refinancements de maturité initiale inférieure ou égale à 1 an et les tombées court terme du moyen-long terme correspondent aux tombées intervenant jusqu’à 1 an des refinancements de maturité initiale supérieure à 1 an.
Les dépôts de la clientèle présentent les ajustements suivants :

  • Ajout des émissions placées par les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne auprès de la clientèle et de certaines opérations effectuées avec des contreparties assimilables à des dépôts clients

  • Retrait des dépôts à court terme de certaines clientèles financières collectés par Natixis dans le cadre de ses activités d’intermédiation.


Passage des données retraitées aux données publiées

T3-20

GROUPE
BPCE

GROUPE
BPCE

En millions d'euros

T3-20
publié

Coface

T3-20
retraité

T3-19
publié

Coface

T3-19
retraité

Produit net bancaire

5 511

5 511

5 935

-178

5 757

Frais de gestion

-3 905

-3 905

-4 136

126

-4 011

Résultat brut d'exploitation

1 606

1 606

1 799

-52

1 746

Coût du risque

-589

-589

-321

1

-320

Quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence

52

8

60

61

61

Gains ou pertes sur autres actifs

-26

33

7

6

6

Résultat avant impôt

1 042

41

1083

1 545

-51

1 494

Impôts sur le résultat

-342

-342

-396

12

-383

Participations ne donnant pas le contrôle

-27

-12

-39

-206

27

-179

Résultat net – hors contribution nette Coface

29

703

-12

931

Coface – Contribution nette

-29

12

Résultat net part du groupe

674

674

943

943

9M-20

GROUPE
BPCE

GROUPE
BPCE

En millions d'euros

9M-20
publié

Coface

9M-20
retraité

9M-19
publié

Coface

9M-19
retraité

Produit net bancaire

16 237

16 237

18 004

-534

17 470

Frais de gestion

-12 288

-12 288

-13 002

378

-12 624

Résultat brut d'exploitation

3 949

3 949

5 002

-156

4 845

Coût du risque

-2 074

-2 074

-941

2

-939

Quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence

120

40

160

186

186

Gains ou pertes sur autres actifs

-268

146

-122

-23

-2

-25

Dépréciation des écarts d’acquisition

-85

-3

-88

Résultat avant impôt

1 727

186

1 913

4 139

-160

3 979

Impôts sur le résultat

-727

-727

-1 408

42

-1 366

Participations ne donnant pas le contrôle

-14

-54

-68

-490

82

-408

Résultat net – hors contribution nette Coface

131

1 118

-35

2 206

Coface – Contribution nette

-131

35

Résultat net part du groupe

986

986

2 241

2 241

Résultats retraités hors Coface : passage des indicateurs alternatifs de performance aux données publiées

T3-20

En millions d'euros

Produit net bancaire

Frais de gestion

Coût du risque

Gains ou pertes sur autres actifs

Résultat avant impôt

Résultat net part du groupe
hors Coface

Coface résultat net

Résultat net part du groupe
incluant Coface

Résultats T3-20 retraités

5 511

-3 905

-589

7

1 083

703

-29

674

Réévaluation des TSS libellés en devises étrangères

Hors métiers

3

3

10

Coûts de transformation et de restructuration

Métiers/
Hors métiers

5

-104

-5

-6

-110

-72

Résultats T3-20 retraités hors éléments exceptionnels

5 503

-3 801

-585

13

1 190

764

3

767

Impact total

8

-104

-5

-6

-107

-61

-32

-93

T3-19

En millions d'euros

Produit net bancaire

Frais de gestion

Gains ou pertes sur autres actifs

Résultat

Résultat net part du groupe

Coface résultat net

Résultat net part du groupe

avant impôt

hors Coface

incluant Coface

Résultats T3-19 retraités

5 757

-4 011

6

1 494

931

12

943

Réévaluation des TSS libellés en devises étrangères

Hors métiers

14

14

1

Coûts de transformation

Métiers/

-82

-12

-94

-65

et de restructuration

Hors métiers

Résultats T3-19 retraités

5 743

3 928

18

1 574

996

12

1 007

hors éléments exceptionnels

Impact total

14

-82

-12

-80

-64

-64


9M-20

En millions d'euros

Produit net bancaire

Frais de gestion

Coût du risque

Quote-part des entreprises MEE

Gains ou pertes sur autres actifs

Résultat

Résultat net part du groupe

Coface résultat net

Résultat net part du groupe

avant impôt

hors Coface

incluant Coface

Résultats 9M-20 retraités

16 237

-12 288

-2 074

160

-122

1 913

1 118

-131

986

Réévaluation des TSS libellés en devises étrangères

Hors métiers

3

3

11

Coûts de transformation

Métiers/

5

-237

-5

-147

-384

-246

et de restructuration

Hors métiers

Contribution au fonds de garantie des assurances

Assurance

-16

-16

-8

Cessions et dépréciations

Métiers/

-10

-10

-10

Hors métiers

Impact du défaut du Liban sur ADIR, société d'assurance

Assurance

-14

-14

-10

Résultats 9M-20 retraités

16 245

-12 052

-2 069

185

25

2 333

1 382

5

1 387

hors éléments exceptionnels

Impact total

-8

-237

-5

-24

-147

-420

-263

-136

-400

9M-19

En millions d'euros

Produit net bancaire

Frais de gestion

Coût du risque

Quote-part des entreprises MEE

Gains ou pertes sur autres actifs

Ecarts d’acquisition

Résultat

Résultat net part du groupe

Coface résultat net

Résultat net part du groupe

avant impôt

hors Coface

incluant Coface

Résultats 9M-19 retraités

17 470

-12 624

-939

186

-25

-88

3 979

2 206

35

2 241

Réévaluation des TSS libellés en devises étrangères

Hors métiers

15

15

1

Coûts de transformation

Métiers/

-278

-10

-18

-88

-394

-344

et de restructuration

Hors métiers

Cessions et dépréciations

Métiers/

-25

-15

-40

-35

Hors métiers

Résultats 9M-19 retraités

17 455

-12 347

-929

211

8

0

4 398

2 584

34

2 618

hors éléments exceptionnels

Impact total

15

-278

-10

-25

-33

-88

-419

-378

2

-377


Groupe BPCE : compte de résultat retraité par métier

T3-20

En millions d'euros

BANQUE DE PROXIMITÉ
& ASSURANCE

GESTION
D'ACTIFS

BANQUE
DE GRANDE
CLIENTÈLE

HORS MÉTIERS

GROUPE
BPCE

Chiffres retraités
En millions d'euros

T3-20

T3-19

T3-20

T3-19

T3-20

T3-19

T3-20

T3-19

T3-20

T3-19

%

Produit net bancaire

4 162

3 972

744

945

703

784

-98

56

5 511

5 757

-4,3%

Frais de gestion

-2 629

-2 596

-575

-648

-510

-527

-191

-239

-3 905

-4 011

-2,6%

Résultat brut d'exploitation

1 533

1 376

169

297

193

256

-289

-183

1 606

1 746

-8,1%

Coût du risque

-343

-243

-10

-8

-199

-59

-38

-9

-589

-320

x1,8

Résultat avant impôt

1 211

1 143

139

299

-4

200

-263

-148

1 083

1 494

-27,5%

Impôts sur le résultat

-363

-370

-44

-83

2

-54

64

124

-342

-383

-10,8%

Participations ne donnant pas le contrôle

-30

-22

-38

-108

-1

-44

30

-4

-39

-179

-78,4%

Résultat net – hors contribution nette Coface

818

751

57

107

-3

101

-169

-28

703

931

-24,5%

Coface – Contribution nette

-29

12

-29

12

Résultat net part du groupe

818

751

57

107

-3

101

-198

-16

674

943

-28,5%

9M-20



En millions d'euros

BANQUE DE PROXIMITÉ
& ASSURANCE

GESTION
D'ACTIFS

BANQUE
DE GRANDE
CLIENTÈLE

HORS MÉTIERS

GROUPE
BPCE

Chiffres retraités
En millions d'euros

9M-20

9M-19

9M-20

9M-19

9M-20

9M-19

9M-20

9M-19

9M-20

9M-19

%

Produit net bancaire

12 376

12 141

2 222

2 651

1 910

2 438

-271

240

16 237

17 470

-7,1%

Frais de gestion

-8 017

-7 981

-1 691

-1 811

-1 544

-1 633

-1 036

-1 200

-12 288

-12 624

-2,7%

Résultat brut d'exploitation

4 359

4 160

531

840

365

805

-1 307

-959

3 949

4 845

-18,5%

Coût du risque

-1 296

-712

-20

-10

-667

-193

-90

-25

-2 074

-939

x2,2

Résultat avant impôt

3 088

3 496

493

840

-295

605

-1 373

-962

1 913

3 979

-51,9%

Impôts sur le résultat

-967

-1 169

-141

-235

80

-168

300

206

-727

-1 366

-46,8%

Participations ne donnant pas le contrôle

-82

-71

-147

-289

59

-133

101

85

-68

-408

-83,2%

Résultat net – hors contribution nette Coface

2 039

2 256

205

316

-156

304

-972

-670

1 118

2 206

-49,3%

Coface – Contribution nette

-131

35

-131

35

Résultat net part du groupe

2 039

2 256

205

316

-156

304

-1 103

-635

986

2 241

-56,0%


Groupe BPCE: série trimestrielle retraitée

GROUPE BPCE

Chiffres retraités

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

En millions d'euros

Produit net bancaire

5 778

5 935

5 757

6 123

5 543

5 183

5 511

Frais de gestion

-4 563

-4 051

-4 011

-4 441

-4 546

-3 837

-3 905

Résultat brut d'exploitation

1 215

1 884

1 746

1 682

997

1 346

1 606

Coût du risque

-293

-326

-320

-426

-504

-981

-589

Résultat avant impôt

850

1 636

1 494

1 359

548

282

1 083

Résultat net –

329

945

931

780

264

150

703

hors contribution nette Coface

Coface – Contribution nette

11

13

12

9

-83

-19

-29

Résultat net part du groupe

340

958

943

789

181

131

674


Bilan consolidé

ACTIF

30 sept. 2020

31 déc. 2020

(en millions d'euros)

Caisse, Banques Centrales

167 237

80 244

Actifs financiers à la juste valeur par résultat

193 246

218 767

Instruments dérivés de couverture

10 484

9 286

Actifs financiers à la juste valeur par capitaux propres

51 534

44 630

Titres au coût amorti

27 026

28 922

Prêts et créances sur les établissements de crédit

94 298

89 656

et assimilés au coût amorti

Prêts et créances sur la clientèle au coût amorti

737 525

693 257

Ecarts de réévaluation des portefeuilles couverts en taux

9 227

7 673

Placements des activités d'assurance

119 900

119 046

Actifs d'impôts courants

1 011

864

Actifs d'impôts différés

3 586

3 597

Comptes de régularisation et actifs divers

21 453

24 326

Actifs non courants destinés à être cédés

2 061

578

Participations dans les entreprises mises en équivalence

4 369

4 247

Immeubles de placement

787

769

Immobilisations corporelles

6 149

6 448

Immobilisations incorporelles

1 014

1 089

Ecarts d'acquisition

4 312

4 665

TOTAL ACTIF

1 455 217

1 338 064


PASSIF

30 sept. 2020

31 déc. 2020

(en millions d’euros)

Banques Centrales

47

Passifs financiers à la juste valeur par résultat

187 380

201 776

Instruments dérivés de couverture

15 924

15 068

Dettes représentées par un titre

234 144

239 341

Dettes envers les établissements de crédit

139 042

76 653

Dettes envers la clientèle

634 550

559 713

Ecart de réévaluation des portefeuilles couverts en taux

274

238

Passifs d'impôts courants

1 043

788

Passifs d'impôts différés

1 211

1 400

Comptes de régularisation et passifs divers

28 726

30 877

Dettes liées aux actifs non courants destinés à être cédés

1 674

528

Passifs relatifs aux contrats des activités d'assurances

111 201

110 697

Provisions

6 016

6 156

Dettes subordonnées

16 998

17 487

Capitaux propres

76 988

77 341

Capitaux propres part du Groupe

71 122

69 909

Participations ne donnant pas le contrôle

5 866

7 431

TOTAL PASSIF

1 455 217

1 338 064

Banque de proximité & Assurance

Compte de résultat trimestriel

RÉSEAU BANQUE POPULAIRE

RÉSEAU CAISSE D’ÉPARGNE

SOLUTIONS
& EXPERTISES FINANCIÈRES

ASSURANCE

PAIEMENTS

AUTRES
R
ÉSEAUX

BANQUE
DE PROXIMIT
É
& ASSURANCE

En millions d’euros

T3-20

T3-19

%

T3-20

T3-19

%

T3-20

T3-19

%

T3-20

T3-19

%

T3-20

T3-19

%

T3-20

T3-19

%

T3-20

T3-19

%

Produit net bancaire

1 618

1 568

3,2%

1 737

1 743

-0,4%

286

268

6,5%

220

205

7,1%

117

103

13,6%

185

84

x2,2

4 162

3 972

4,8%

Frais de gestion

-1 053

-1 065

-1,1%

-1 081

-1 112

-2,8%

-151

-155

-2,1%

-117

-112

4,2%

-98

-93

5,8%

-128

-60

x2,1

-2 629

-2 596

1,3%

Résultat brut d'exploitation

564

503

12,1%

656

631

3,9%

134

113

18,3%

103

93

10,5%

19

10

84,0%

57

25

x2,3

1 533

1 376

11,4%

Coefficient d'exploitation

65,1%

67,9%

-2,8pp

62,3%

63,8%

-1,5pp

53,0%

57,7%

-4,7pp

53,1%

54,6%

-1,5pp

83,9%

90,1%

-6,2pp

69,1%

70,8%

-1,7pp

63,2%

65,4%

-2,2pp

Coût du risque

-114

-109

3,9%

-162

-112

44,8%

-35

-15

x2,3

0

-1

ns

-32

-5

x6,4

-343

-243

41,3%

Résultat avant impôt

463

403

14,9%

504

519

-2,9%

99

98

0,8%

102

94

8,6%

19

9

x2,1

24

20

23,9%

1 211

1 143

6,0%

Impôts sur le résultat

-131

-123

6,6%

-159

-178

-11,0%

-30

-28

5,1%

-31

-30

2,0%

-6

-3

x2

-8

-8

-0,6%

-363

-370

-1,8%

Participations ne donnant
pas le contrôle

0

-1

ns

0

-1

ns

0

0

ns

-21

-19

11,6%

-4

-2

x2

-5

0

ns

-30

-22

35,4%

Résultat net part du groupe

332

279

19,0%

345

340

1,4%

69

70

-0,9%

51

45

11,8%

9

4

113,8%

11

12

-5,5%

818

751

8,9%

Compte de résultat 9 mois

RÉSEAU BANQUE POPULAIRE

RÉSEAU CAISSE D’ÉPARGNE

SOLUTIONS
& EXPERTISES FINANCIÈRES

ASSURANCE

PAIEMENTS

AUTRES
R
ÉSEAUX

BANQUE
DE PROXIMIT
É
& ASSURANCE

En millions d’euros

9M-20

9M-19

%

9M-20

9M-19

%

9M-20

9M-19

%

9M-20

9M-19

%

9M-20

9M-19

%

9M-20

9M-19

%

9M-20

9M-19

%

Produit net bancaire

4 733

4 813

-1,7%

5 246

5 321

-1,4%

839

819

2,4%

669

630

6,1%

316

311

1,4%

574

247

x2,3

12 376

12 141

1,9%

Frais de gestion

-3 163

-3 250

-2,7%

-3 350

-3 460

-3,2%

-454

-462

-1,7%

-367

-353

4,0%

-289

-274

5,2%

-395

-182

x2,2

-8 017

-7 981

0,5%

Résultat brut d'exploitation

1 570

1 563

0,4%

1 895

1 861

1,9%

385

357

7,7%

302

277

8,8%

27

37

-26,3%

180

65

x2,8

4 359

4 160

4,8%

Coefficient d'exploitation

68,8%

67,5%

-0,7pp

63,9%

65,0%

-1,2pp

54,1%

56,4%

-2,3pp

54,9%

56,0%

-1,1pp

91,4%

88,1%

3,2pp

68,7%

73,7%

-5,0pp

64,8%

65,7%

-1,0pp

Coût du risque

-520

-288

80,3%

-559

-330

69,4%

-85

-62

36,8%

2

-2

ns

-134

-29

X4,6

-1 296

-712

X1,8

Résultat avant impôt

1 079

1 309

-17,6%

1 346

1 529

-12,0%

300

295

1,5%

289

284

1,7%

29

35

-16,9%

45

44

3,8%

3 088

3 496

-11,7%

Impôts sur le résultat

-331

-422

-21,6%

-437

-527

-17,1%

-90

-103

-12,2%

-90

-90

0,4%

-9

-11

-23,3%

-10

-16

-39,6%

-967

-1 169

-17,3%

Participations ne donnant
pas le contrôle

-1

-2

-39,1%

1

-5

ns

0

0

-16,9%

-58

-57

2,3%

-6

-7

-16,6%

-18

0

ns

-82

-71

15,9%

Résultat net part du groupe

747

886

-15,6%

910

997

-8,7%

210

193

8,8%

140

137

2,3%

15

17

-12,8%

18

28

-36,3%

2 039

2 256

-9,6%


Banque de proximité & Assurance

Série trimestrielle

Banque de proximité & Assurance

En millions d’euros

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

Produit net bancaire

4 070

4 099

3 972

4 176

4 140

4 074

4 162

Frais de gestion

-2 694

-2 690

-2 596

-2 863

-2 803

-2 585

-2 629

Résultat brut d'exploitation

1 376

1 408

1 376

1 313

1 337

1 489

1 533

Coefficient d'exploitation

66,2%

65,6%

65,4%

68,6%

67,7%

63,5%

63,2%

Coût du risque

-257

-212

-243

-316

-302

-651

-343

Résultat avant impôt

1 131

1 222

1 143

1 003

1 032

844

1 211

Résultat net part du groupe

739

766

751

679

685

537

818

Séries trimestrielles réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne

RÉSEAU BANQUE POPULAIRE

En millions d’euros

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

Produit net bancaire

1 618

1 626

1 568

1 622

1 602

1 513

1 618

Frais de gestion

-1 086

-1 099

-1 065

-1 106

-1 093

-1 017

-1 053

Résultat brut d'exploitation

532

527

503

516

509

497

564

Coût du risque

-94

-85

-109

-128

-117

-289

-114

Résultat avant impôt

449

457

403

390

401

216

463

Résultat net part du groupe

308

298

279

273

275

140

332

RÉSEAU CAISSE D'ÉPARGNE

En millions d’euros

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

Produit net bancaire

1 778

1 800

1 743

1 727

1 716

1 793

1 737

Frais de gestion

-1 183

-1 166

-1 112

-1 217

-1 179

-1 090

-1 081

Résultat brut d'exploitation

595

635

631

510

537

703

656

Coût du risque

-126

-92

-112

-89

-121

-276

-162

Résultat avant impôt

470

540

519

420

416

426

504

Résultat net part du groupe

309

348

340

286

283

282

345

Série trimestrielle SEF

SOLUTIONS & EXPERTISES FINANCIÈRES

En millions d’euros

T1-19 pf

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

Produit net bancaire

272

279

268

298

290

263

286

Frais de gestion

-155

-152

-155

-172

-160

-142

-151

Résultat brut d'exploitation

117

127

113

126

130

121

134

Coefficient d'exploitation

57,0%

54,5%

57,7%

57,8%

55,2%

54,1%

53,0%

Coût du risque

-25

-22

-15

-17

-24

-26

-35

Résultat avant impôt

92

106

98

109

106

95

99

Résultat net part du groupe

62

60

70

74

73

67

69


Série trimestrielle Assurance

ASSURANCE

En millions d’euros

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

Produit net bancaire

218

207

205

216

221

228

220

Frais de gestion

-125

-116

-112

-125

-134

-117

-117

Résultat brut d'exploitation

93

92

93

90

87

112

103

Coefficient d'exploitation

57,5%

55,8%

54,6%

58,1%

60,6%

51,1%

53,1%

Résultat avant impôt

93

96

94

94

76

110

102

Résultat net part du groupe

45

47

45

46

35

54

51

Série trimestrielle Paiements

PAIEMENTS

En millions d’euros

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

Produit net bancaire

103

105

103

111

113

86

117

Frais de gestion

-88

-94

-93

-96

-94

-96

-98

Résultat brut d'exploitation

16

11

10

15

18

-10

19

Coefficient d'exploitation

84,8%

89,6%

90,1%

86,1%

83,8%

111,7%

83,9%

Résultat avant impôt

16

10

9

15

20

-10

19

Résultat net part du groupe

8

5

4

7

10

-5

9

Série trimestrielle Autres réseaux

AUTRES RÉSEAUX

En millions d’euros

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

Produit net bancaire

81

81

84

203

199

191

185

Frais de gestion

-58

-64

-60

-147

-143

-124

-128

Résultat brut d'exploitation

24

17

25

56

56

67

57

Coefficient d'exploitation

70,9%

79,3%

70,8%

72,4%

71,8%

65,0%

69,1%

Coût du risque

-11

-13

-5

-82

-42

-60

-32

Résultat avant impôt

12

12

20

-25

14

7

24

Résultat net part du groupe

8

8

12

-7

8

-2

11


Gestion d'actifs et de fortune : série trimestrielle

GESTION D'ACTIFS ET DE FORTUNE

En millions d’euros

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

Produit net bancaire

773

932

945

1 109

774

704

744

Frais de gestion

-558

-605

-648

-681

-579

-537

-575

-Résultat brut d'exploitation

216

327

297

428

195

167

169

Coefficient d'exploitation

72,1%

64,9%

68,5%

61,4%

74,8%

76,3%

77,3%

Coût du risque

1

-2

-8

2

1

-11

-10

Résultat avant impôt

216

325

299

434

196

159

139

Résultat net part du groupe

90

119

107

157

75

74

57

Banque de Grande Clientèle : série trimestrielle

BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE

En millions d’euros

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T3-20

Produit net bancaire

807

847

784

899

688

519

703

Frais de gestion

-582

-523

-527

-602

-557

-477

-510

Résultat brut d'exploitation

225

324

256

297

130

42

193

Coefficient d'exploitation

72,2%

61,8%

67,3%

67,0%

81,1%

91,8%

72,6%

Coût du risque

-30

-104

-59

-118

-194

-275

-199

Résultat avant impôt

183

223

200

181

-61

-230

-4

Résultat net part du groupe

89

114

102

93

-33

-120

-3

Hors métiers : série trimestrielle retraitée

Hors métiers

Chiffres retraités

T1-19

T2-19

T3-19

T4-19

T1-20

T2-20

T2-20

En millions d’euros

Produit net bancaire

127

57

56

-61

-58

-115

-98

Frais de gestion

-729

-232

-239

-295

-606

-238

-191

Résultat brut d'exploitation

-601

-175

-183

-356

-665

-353

-289

Coût du risque

-8

-7

-9

7

-8

-44

-38

Variation de valeur des écarts d’acquisition

-88

Résultat avant impôt

-680

-134

-148

-258

-619

-491

-263

Résultat net part du groupe

-589

-54

-28

-150

-461

-341

-169


AVERTISSEMENT

Ce communiqué peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie du Groupe BPCE. Par nature, ces projections reposent sur des hypothèses, des considérations relatives à des projets, des objectifs et des attentes en lien avec des événements, des opérations, des produits et des services futurs et sur des suppositions en termes de performances et de synergies futures.

Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces prévisions qui sont soumises à des risques inhérents, des incertitudes et des hypothèses relatives au groupe, ses filiales et ses investissements, au développement des activités du groupe, aux tendances du secteur, aux futurs investissements et acquisitions, à l’évolution de la conjoncture économique, ou à celle relative aux principaux marchés locaux du groupe, à la concurrence et à la réglementation. La réalisation de ces événements est incertaine, leur issue pourrait se révéler différente de celle envisagée aujourd’hui, ce qui est susceptible d’affecter significativement les résultats attendus. Les résultats qui sont projetés ou impliqués dans les prévisions pourraient différer significativement des résultats actuels. Le Groupe BPCE ne s’engage en aucun cas à publier des modifications ou des actualisations de ces prévisions.

Les informations contenues dans ce communiqué, dans la mesure où elles sont relatives à d’autres parties que le Groupe BPCE, ou sont issues de sources externes, n’ont pas fait l’objet de vérifications indépendantes et aucune déclaration ni aucun engagement ne sont donnés à leur égard, et aucune certitude ne doit être accordée sur l’exactitude, la sincérité, la précision et l’exhaustivité des informations ou opinions contenues dans cette présentation. Ni le groupe ni ses représentants ne peuvent voir leur responsabilité engagée pour une quelconque négligence ou pour tout préjudice pouvant résulter de l’utilisation de cette présentation ou de son contenu ou de tout ce qui leur est relatif ou de tout document ou information auxquels elle pourrait faire référence.
Les éléments financiers présentés au titre de la période close le 30 septembre 2020 ont été établis en conformité avec le référentiel IFRS, tel qu’adopté dans l’Union Européenne. Ces informations financières ne constituent pas des états financiers pour une période intermédiaire, tels que définis par la norme IAS 34 « information financière intermédiaires ».
La préparation des informations financières exige dans certains domaines la formulation d’hypothèses et d’estimations qui comportent des incertitudes quant à leur réalisation dans le futur. Ces estimations utilisant les informations disponibles à la date de clôture font appel à l’exercice du jugement des préparateurs de ces informations financières. Les résultats futurs définitifs peuvent être différents de ces estimations.
L’ampleur et la durée des vagues d’infections par le nouveau coronavirus provoquant la Covid-19 ont déjà pesé et risquent de peser encore davantage sur la situation économique de nombreux secteurs d’activité et pourraient entraîner une forte perturbation des marchés financiers, les pays touchés étant par ailleurs conduits à prendre des mesures d’endiguement, de restrictions localisées concernant la mobilité ou l’activité à de stricts confinements envers la population, réduisant fortement l’activité de nombreux opérateurs. L’évolution de la situation liée à la Covid-19 est une source importante d’incertitude.
Dans le contexte évoqué, il convient de mentionner que les pertes de crédit attendues (provisions IFRS 9) et l’augmentation significative du risque de crédit ont été évalués en tenant compte d’informations prospectives (forward-looking), reposant sur un scénario macroéconomiques mis à jour en septembre dernier, conjugué avec des appréciations à dire d’experts de l’impact de la dégradation spécifique de certains secteurs d’activité.
Le lecteur doit prendre en considération l’ensemble de ces facteurs d’incertitudes et de risques avant de fonder son propre jugement.
Les éléments financiers figurant dans ce communiqué ne sont pas audités.


À propos du Groupe BPCE
Le Groupe BPCE, avec son modèle de banque coopérative universelle représenté par 9 millions de sociétaires, est le deuxième acteur bancaire en France. Avec 105 000 collaborateurs, il est au service de 36 millions de clients dans le monde, particuliers, professionnels, entreprises, investisseurs et collectivités locales. Il est présent dans la banque de proximité et l’assurance en France avec ses deux grands réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne ainsi que la Banque Palatine. Il déploie également, avec Natixis, les métiers mondiaux de gestion d’actifs, de banque de grande clientèle, ainsi que les métiers assurance et de paiements. A travers ce dispositif, il propose à ses clients une offre complète et diversifiée : solutions d’épargne, de placement, de trésorerie, de financement, assurance et d’investissement. La solidité financière du groupe est reconnue par quatre agences de notation financière, Moody’s (A1, perspective stable), Standard & Poor’s (A+, perspective négative), Fitch (A+, perspective négative) et R&I (A+, perspective stable).


Contact presse Groupe BPCE
Christophe Gilbert : 01 40 39 66 00
mail : christophe ,gilbert@bpce ,fr

Relations analystes Groupe BPCE
Roland Charbonnel : 01 58 40 69 30
François Courtois : 01 58 40 46 69
mail : bpce-ir@bpce ,fr

groupebpce ,com

Pièce jointe