Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 134,73
    +3,20 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 015,58
    +18,75 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    39 233,71
    +135,01 (+0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0027 (+0,25 %)
     
  • HANG SENG

    16 634,74
    -91,12 (-0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    49 253,62
    +1 775,39 (+3,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 083,11
    -5,69 (-0,11 %)
     

Bourse : “Le Nasdaq 100 en équilibre après les faucons de la Fed”

Dan Smith / Wikimedia

Petit regain de volatilité en fin de semaine dernière après des indices de prix à la production aux Etats-Unis nettement supérieurs aux attentes et les déclarations de deux faucons de la Fed dans la foulée. Alors que l’inflation américaine n’avait montré qu’une faible amélioration quelques jours auparavant (6,4% en janvier après 6,5% en décembre, chiffre supérieur au consensus de 6,2%), l’indice de prix à la production est, lui aussi, ressorti nettement au-dessus du consensus (6,0% contre un consensus à 5,4% et avec une forte révision haussière du chiffre précédent en prime).

Il n’en fallait pas plus pour déclencher deux interventions relativement “faucons” de deux membres de la Réserve fédérale : Mester et Bullard. Loretta Mester, de la Fed de Cleveland, a déclaré qu’elle était favorable à une hausse de 50 points de base lors de la dernière réunion de la Fed en février, ce qui aurait permis au taux de la Fed de venir tutoyer les 5%. Mais le FOMC avait finalement décidé d’une hausse de seulement 25 points de base, la fourchette de taux se trouvant donc actuellement à 4,50%-4,75%. Et quelques heures plus tard, c’était au tour de James Bullard d’indiquer qu’il était lui aussi favorable à une hausse de 50 points de base lors de la réunion de février, ce dernier visant une fourchette de taux finale de 5,25%-5,50% pour continuer à ralentir l’inflation.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies…) au bon moment grâce à Momentum, la lettre d’investissement et newsletter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La banque HSBC voit ses profits bondir en 2022
Emmanuel Macron presse les investisseurs privés à soutenir les entreprises de la French Tech
Le très lucratif contrat signé par la chanteuse Angèle avec Chanel
Le site Videdressing va baisser le rideau
Airbus va recruter massivement en France