Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 033,08
    -54,30 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    16 250,51
    -24,43 (-0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,43 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 632,86
    +3 926,47 (+6,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 138,42
    +1,34 (+0,03 %)
     

Bore-out : définition, symptômes et causes de l'ennui au travail

Le bore-out est l'un des risques psychosociaux. Il se manifeste par un ennui ou un désintérêt pour son travail. L’absence de satisfaction à l’accomplissement de ses missions ou tâches engendre une perte de motivation.

Aux yeux d’une personne en bore-out, le poste occupé ne présente donc plus aucun intérêt. On observe des conséquences sur la santé physique et psychique. S’il n’est pas identifié et pris en charge à temps, il peut aboutir à de la mélancolie, voire de l’anxiété ou de la dépression chez le travailleur.

Ce phénomène est susceptible de toucher toutes les catégories socioprofessionnelles. Il concerne aussi bien les supérieurs hiérarchiques, cadres ou dirigeants d’entreprise, que les employés eux-mêmes.

D’un point de vue social et professionnel, le bore-out est mal reconnu. Bien souvent, un travailleur qui s’ennuie dans son métier est considéré comme paresseux. Or, l’ennui découle d’une situation non désirée, que l’on subit sans pouvoir y remédier.

Parmi les principales causes du bore-out, on retrouve une impossibilité à pouvoir évoluer d’un point de vue professionnel et hiérarchique. Dans certains cas de figure, le travailleur peut se voir retirer ses responsabilités ou ses fonctions. Pour information, ces causes sont similaires à celles du brown-out, qui induit une perte de sens à plus ou moins long terme.

À titre d’exemple, il peut s’agir d’une mise au placard où l’employeur escompte obtenir la démission d’un de ses salariés. Ce qui peut être perçu comme une forme de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«En télétravail, on est jugé sur les résultats» : ces employés jugent le travail à domicile
Dès la rentrée, les étudiantes de l’université de Montpellier auront droit à des «congés menstruels»
Ai-je le droit de ne pas respecter un objectif professionnel rédigé en anglais ?
Le jour où j'ai soûlé mes collègues... au sens propre, la chronique de David Abiker
Coworking : définition, fonctionnement et avantages