La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0466
    -0,0089 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 843,03
    -1 137,38 (-3,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,46
    -19,22 (-2,87 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Boeing 777 : un avion apprécié des pilotes

·1 min de lecture

Suite à l’“incident grave” d’un Boeing 777 d’Air France le 5 avril dernier à Roissy, la réputation de l’appareil connaît des remous. Pourtant, l’avion de ligne est jugé fiable et reste très apprécié par les pilotes. Il s’agit même d’un succès commercial pour le géant américain Boeing. En effet, depuis le salon de Dubaï en 2013, le Boeing 777 est le gros porteur le plus vendu au monde. Et depuis sa mise en service en 1995, il compte plus de 2.000 commandes unitaires, dont plus de 1.600 déjà livrées. Les compagnies les plus friandes de ce long courrier sont Emirates, Qatar Airways et Singapore Airlines. En Europe, c’est Air France qui est séduit avec plus de 70 appareils dans sa flotte. D’autant que Boeing a développé 6 versions de son biréacteur, dont une cargo. Capable de transporter 300 à 550 passagers, le B777 est également le plus grand biréacteur du monde.

Un faible taux d’accidents

Les quelque 1.400 Boeing Triple 7 actuellement en service dans le monde représentent plus de 6 millions de passagers transportés par jour. Or, depuis sa mise en service en 1995, le Boeing 777 a connu douze incidents graves. Parmi eux, cinq sont des accidents mortels. Boeing assure d’ailleurs que le Triple 7 enregistre un seul "événement" pour 2,5 millions de vols. De plus, en analysant les différents incidents, la plupart d’entre eux n’implique pas l’avion lui-même mais plutôt les moteurs (des General Electric GE90), le pilotage ou des causes externes.

L’avionneur rappelle ainsi qu’un employé au (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mademoiselle Vrac, l'épicerie en vrac qui fait des émules
Engagement jeunes, la plateforme qui favorise le recrutement des apprentis
Japon : une entreprise condamnée à rembourser 40 centimes à un salarié… après son décès
Arnaques en Bourse : les réseaux sociaux, l'eldorado des escrocs
La Française des Jeux entame l'année 2022 sur de bonnes bases

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles