Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 724,85
    -473,23 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 835,16
    -161,76 (-0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0904
    -0,0037 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    17 778,41
    +39,00 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 279,00
    -865,50 (-1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 318,61
    -10,90 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    5 542,29
    -45,98 (-0,82 %)
     

BlaBlaCar : mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de la plate-forme de covoiturage

Colors Hunter/Getty Images

La nouvelle a été aussi abrupte qu’inattendue pour les utilisateurs de Blablacar. Dans une décision rendue mardi 25 juin, le Conseil d’État a tout simplement annulé les primes de covoiturage longue distance, rapporte 20 Minutes. Sur les 20 millions d’utilisateurs de la plateforme de covoiturage, près de 420 000 automobilistes ont bénéficié de cette prime en 2023. Mais c’est désormais terminé. «Nous vous contactons pour vous informer que nous sommes contraints de retirer l’offre de bienvenue de 25 euros en raison de l’annulation par le Conseil d’État de l’arrêté conditionnant sa mise en œuvre», a écrit Blablacar à ses clients mercredi 26 juin.

Pour justifier sa décision, le Conseil d’État indique que le gouvernement a commis «une erreur manifeste d’appréciation». En effet, ce système de prime avait été mis en place par le ministère de la Transition écologique afin de favoriser le covoiturage. Dans ce cadre, Blablacar avait noué un partenariat un peu secret avec le géant TotalEnergies sur le principe du «pollueur payeur», rappellent nos confrères. La plateforme avait donc mis en place un procédé de «certificats d’économie d’énergie» lui permettant de reverser de l’argent à ses utilisateurs. Cette initiative visait les utilisateurs les plus assidus ainsi que ceux effectuant leur premier trajet.

Un coup dur pour le gouvernement qui est désavoué, mais surtout pour Blablacar qui tirait une manne financière certaine de ces primes. En effet, dans le cadre des certificats d'économie d'énergie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une riche héritière perd toute sa fortune, elle est obligée de devenir serveuse
Prix du gaz : pourquoi la baisse de TVA du RN ne suffira pas à diminuer vos factures
Paiement sans contact : la limite de 50 euros, c’est fini ?
Placements : voici comment épargner sereinement pour vos enfants
Prix du gaz : votre facture va flamber au 1er juillet, mais de combien ?