La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0438
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 767,16
    -1 133,24 (-3,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    667,04
    +424,36 (+174,87 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Belgique : en raison d’une erreur sur leur fiche de paie, des pompiers doivent rembourser jusqu’à 20 000 euros

Belgique : en raison d’une erreur sur leur fiche de paie, des pompiers doivent rembourser jusqu’à 20 000 euros (Crédit : Getty Images).
Belgique : en raison d’une erreur sur leur fiche de paie, des pompiers doivent rembourser jusqu’à 20 000 euros (Crédit : Getty Images).

Des pompiers de Mons, en Belgique, ont eu la désagréable surprise de découvrir qu’ils devaient rembourser des milliers d’euros. Pour certains, le préjudice s’élève à 20 000 euros.

Mauvaise surprise pour des pompiers de la région de Mons, en Belgique. Trop payés pendant six ans, ils doivent désormais rembourser le trop-perçu qui se chiffre en milliers d’euros. Début mai, un courrier, adressé en recommandé par leur direction, laisse peu de place à l’ambiguïté. "Vous avez touché 100% de l’heure/brut au lieu de respectivement 25% de l’heure/brut pour les prestations effectuées entre 22 heures et 6 heures en semaine et 50% de l’heure/brut pour les prestations effectuées les samedis", explique cette lettre dont la Voix du Nord se fait l’écho. De 2015 à 2021, certains soldats du feu ont donc touché un salaire plus élevé que prévu dans leurs contrats. Certains se verraient réclamer plus de 20 000 euros.

La direction exigerait un remboursement en une seule fois

Suite à ce courrier, le vent de panique a gagné toute la caserne. "On a reçu des coups de fil de pompiers assez paniqués. Les sommes vont du simple millier à plusieurs milliers d’euros", a regretté auprès du quotidien Éric Labourdette, représentant du Syndicat Libre de la Fonction Publique. Et d'ajouter : "C’est scandaleux car ils ont été convoqués à un entretien pour régler la dette. En une seule fois, ce qui est contraire à la loi belge. Il faut un accord pour échelonner les paiements."

Incapables de rembourser les sommes demandées en une seule fois, les pompiers s’étonnent que personne ne se soit rendu compte d’une telle erreur en six ans. Pour Éric Thiébaut, le président de la zone de secours, la bévue trouverait sa source lors du passage "d’un régime communal à un autre", a-t-il indiqué à nos confères belges de Sudpresse. Pour trouver une solution à cette impasse, les syndicats ont prévenu qu’ils allaient saisir la cour des comptes.

VIDÉO - Des pompiers de Lyon au secours des réfugiés ukrainiens en Moldavie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles