La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 677,64
    +30,33 (+0,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,62
    +21,35 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    33 676,75
    -104,73 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0547
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 810,70
    +9,20 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    16 255,95
    +48,51 (+0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,64
    -2,60 (-0,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,90
    -0,56 (-0,78 %)
     
  • DAX

    14 370,72
    +106,16 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,63
    +4,46 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 065,35
    -16,66 (-0,15 %)
     
  • S&P 500

    3 955,23
    -8,28 (-0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2273
    +0,0035 (+0,29 %)
     

Le barème 2023 de l’impôt sur le revenu, les superprofits de Total vont-ils durer ? Le flash éco du jour

Sophie Levy Ayoun

On commence avec le mot du jour : MaPrimeAdapt’. Voici le nom d’une nouvelle aide visant à faciliter l’adaptation des logements au vieillissement. Le projet de loi de finances pour 2023 vient d'entériner le déploiement de MaPrimeAdapt’ à partir de l’an prochain. “L’objectif est de permettre aux Français désireux de demeurer chez eux au grand âge de faire les travaux nécessaires à leur autonomie en simplifiant leurs démarches”, a fait savoir le ministère du Logement. Si les montants et les critères à respecter ne sont pas encore connus, “l’aide sera incitative” et remplacera plusieurs aides actuellement existantes, comme le crédit d’impôt autonomie.

On enchaîne avec la polémique du jour. Alors que les automobilistes se désolent devant les prix du carburant, les profits de Total passent mal dans l’opinion. Porté par la flambée des cours de l’énergie, le géant français a en effet enregistré des résultats exceptionnels, avec un chiffre d’affaires en hausse de 58% au premier semestre de cette année. En mai dernier, son patron, Patrick Pouyanné, a vu son salaire bondir de 3,9 à 5,9 millions d’euros. Attaquée sur ses juteux bénéfices, l’entreprise l’est aussi sur sa présence en Russie et sur l’impact de son business sur le réchauffement climatique. Dans ce contexte tendu, Total parviendra-t-il à maintenir ses superprofits ? Retrouvez l’analyse de Capital sur notre site.

On poursuit avec la bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent contracter un emprunt immobilier : la Banque de France (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Sénat veut bloquer certains sites pornographiques
Pourquoi les entreprises spécialisées dans l'IA militaire sont-elles en plein essor ?
Un "risque sérieux" d'épidémie de grippe, alerte un spécialiste
Inquiétude après la découverte d'un nouveau virus proche du Covid-19 en Russie
Fuites sur les gazoducs Nord Stream : l'UE fustige un "acte de sabotage"