Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 882,89
    +270,65 (+0,70 %)
     
  • Nasdaq

    15 963,40
    +382,54 (+2,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,52 (+2,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0815
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    16 742,95
    +239,85 (+1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 665,30
    +391,73 (+0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 066,20
    +84,40 (+1,69 %)
     

Ces banques européennes qui font d’importants profits en Russie

Wikimedia Commons

Le secteur bancaire russe est dans le viseur de l'Union européenne et des États-Unis. De nouvelles sanctions devraient d'ailleurs être annoncées, avec notamment le retrait du réseau Swift pour certaines banques. Mais surtout, comme l'expliquent Les Échos, les autorités américaines examinent les activités en Russie de plusieurs banques européennes, une en particulier. À ce titre, une enquête a été ouverte contre la banque autrichienne Raiffeisen Bank International (RBI), dont le cours en Bourse a déjà chuté de 8%. L'enquête menée par l'Office de contrôle des actifs étrangers (Ofac) vise à déterminer et à "clarifier les activités de paiement et les processus connexes maintenus par RBI", a détaillé elle-même la banque autrichienne.

Le département d'État américain chargé des sanctions veut faire la lumière sur de possibles transactions financières "liées à la Russie" et voir si des banques en ont tiré profit. Or, la RBI a quadruplé ses bénéfices (2,06 milliards d'euros) en Russie l'année passée, et la Russie y a généré plus de la moitié de ses bénéfices, en forte hausse par rapport à 2021. Les Échos indiquent aussi que les effectifs ont augmenté : 200 personnes supplémentaires, pour plus de 9.500 salariés au total. Sans compter sur les dépôts qui ont bondi en 2022 de 36%. Pour autant, même si elle est la dixième banque russe par les actifs, la RBI rejette tout profit depuis que la guerre est déclenchée.

En outre, la Russie ne souhaite pas voir partir ce genre de banque, tout comme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Séisme en Turquie et en Syrie : voici comment l'IA peut être utile lors des catastrophes naturelles
Fleury Michon ferme une de ses usines, une centaine d'emplois en jeu
CAC 40 : la Bourse de Paris en repli, la Fed et les taux d'intérêt en ligne de mire
Engie : le chiffre d'affaires s'envole en 2022
La banque HSBC voit ses profits bondir en 2022